Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

Choisir la licence Science Politique

Vous êtes ici : Accueil > parcoursup > science-po

OBJECTIFS

Cette Licence vise à transmettre aux étudiants les concepts et les outils méthodologiques fondamentaux de la science politique dans ses quatre grandes spécialités (sociologie politique, analyse des politiques publiques, histoire des idées politiques, relations internationales), tout en leur offrant un solide socle de compétences juridiques permettant une meilleure insertion professionnelle.

Elle doit également leur permettre :

- d’acquérir des repères qui leur permettront d’analyser par eux-mêmes les grands problèmes politiques ou sociaux, et qui seront mobilisables dans de nombreuses sphères d’activité professionnelles ;
- de renforcer leur culture générale grâce à la présence d’enseignements en sociologie, en histoire et en économie ;
- d’apprendre à concevoir et à mener des enquêtes de terrain, à utiliser des ressources documentaires, à élaborer une problématique, à développer un esprit de synthèse, à s’exprimer avec rigueur et clarté à l’écrit comme à l’oral, à travailler en équipe, ainsi qu’à maîtriser l’anglais et l’outil informatique appliqués au droit et aux sciences sociales.
Elle leur ouvre des perspectives de poursuite d'études variées :
- à l’Université de Picardie Jules Verne, ils pourront intégrer une des deux spécialités du Master en science politique (la spécialité « Enquêtes, Etudes Politiques et Opinions » et la spécialité « Évaluation des Politiques Publiques »), mais aussi différents Masters en droit ou le Master « administration publique » de l’Institut de Préparation à l’Administration Générale (IPAG) ;
- ils pourront aussi choisir de passer directement des concours administratifs, de s’inscrire dans des Masters proposés par d’autres Universités françaises ou européennes, dans des IEP, ou encore se présenter aux concours d’entrée des écoles de journalisme.

Attendus nationaux et locaux

Il est attendu des candidats en licence Mention SCIENCE POLITIQUE :

Intérêt pour les questions politiques et sociales
L’intérêt pour les enjeux politiques et sociaux et, plus largement, pour le fonctionnement des sociétés contemporaines est essentiel pour une inscription en licence de science politique. Les formations de science politique incluent en effet à la fois l’étude de la vie et des institutions politiques, des enseignements de sociologie, de relations internationales et de théorie politique.
Cette curiosité peut être attestée par un investissement spécifique dans les humanités et les sciences sociales durant le parcours scolaire (notamment histoire, géographie, et sciences économiques et sociales) ainsi que par des engagements civiques.
Les enseignements dispensés incluent une importante dimension européenne et internationale. Est donc également attendu un intérêt pour les questions transnationales ainsi que pour la diversité des systèmes politiques et sociaux.

Savoir mobiliser des compétences en matière d’expression orale et écrite afin de pouvoir argumenter un raisonnement
Cet attendu marque l’importance, pour la filière science politique, de la maîtrise de la langue française, écrite et orale. Dans les formations universitaires en science politique, les exercices donnés aux étudiants en travaux dirigés et en examens consistent en effet notamment en des exposés, des commentaires de textes et de documents divers et des dissertations. Il est donc important de maîtriser les fondamentaux de la langue, indispensables à la construction d’analyses argumentées.

Disposer d’aptitudes à la compréhension et à l’analyse de documents
Cet attendu marque l’importance, pour la filière science politique, de la capacité du candidat à « comprendre » et interpréter les documents de sources diverses, incluant des données qualitatives et quantitatives. La formation en Licence de science politique s’appuie sur l'analyse combinée d’une diversité de documents (notamment des textes académiques mais également des documents officiels, des discours politiques, des rapports administratifs, des productions médiatiques etc…), qu’il faut pouvoir comprendre, mettre en perspective et critiquer sur la base d’un raisonnement scientifique. Les formations en science politique visent en effet l’acquisition de compétences et connaissances disciplinaires mais aussi le développement d’une capacité d’analyse scientifique et d’un esprit critique.

Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail
Cet attendu marque l’importance, pour la filière science politique, de la capacité à travailler de façon autonome. Comme beaucoup de filières universitaires, la formation en licence de science politique laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Critères de la commission d'examen des voeux

Le classement des dossiers sera réalisé en fonction des résultats obtenus :
Toutes notes de terminales
Notes épreuves anticipées baccalauréat de français
Les notes d’anglais LV1 et LV2 (allemand ou espagnol) pour la double licence anglais droit

L’évaluation du dossier pourra s’appuyer sur :
Toutes notes de terminales
Notes épreuves anticipées baccalauréat de français
Les éléments d’appréciation figurant dans la fiche avenir
• Les résultats du baccalauréat pour les réorientés
• Les résultats des formations post-baccalauréats pour les réorientés
• Toute expérience ou projet pertinent de nature à attester de sa capacité à conduire un projet personnel, associatif (séjour à l’étranger, engagement citoyen et/ou associatif..)
• Lorsqu’elles existent, les options suivies par le candidat au lycée (grands enjeux contemporains, sciences politiques et sociales,…) et les résultats obtenus dans ces matières
• Le projet de formation 

PARCOURS TYPES

  • Droit
  • Sociologie politique et économie
  • Administration publique

MÉTIERS VISÉS

La Licence de Science Politique offre des perspectives professionnelles dans les administrations des collectivités locales ou de l’Etat, dans les organisations internationales et européennes (inter-gouvernementales ou non-gouvernementales), dans les entreprises consacrées à l’information, à la communication et au conseil, dans le secteur associatif, ou encore à des postes de collaborateurs d’élus.

Différents secteurs d’activité :
  • recherche, études (services d'enquêtes, études de marché, sondages, analyses et études statistiques, recherche appliquée, recherche fondamentale)
  • information, communication (journalisme, conseil en communication, relations humaines, communication dans l'entreprise)
  • administration, gestion (administration publique, administration et gestion des entreprises, services commerciaux, banques et assurances, conseil en organisation, gestion des ressources humaines, relations sociales, administration de comités d'entreprises)
  • activités sociales et culturelles (travail social, sanitaire, animation sociale, culturelle, scientifique, technique, documentation, bibliothèques, musées)
  • aménagement du territoire (urbanisme, architecture, aménagement régional, conseil aux instances administratives locales, départementales ou régionales)

Taux de réussite
(passage L1 en L2)

Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page