Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

[Portrait] Chloé Angibaud, le goût des beaux mots

Vous êtes ici : Accueil > Réussite et Vie étudiante > Actualités

Actualité

Chloé Angibaud noircit ses multiples carnets d'histoires inspirées, nourries par un riche imaginaire. La créativité de l'étudiante en médecine a été unanimement saluée lors du concours de nouvelles de l'UPJV, version 2022.


Chloé Angibaud

Chloé Angibaud

Celles et ceux qui s'engagent dans des études de médecine peuvent – aussi – être fortement attirés par les belles lettres. La preuve avec Chloé Angibaud : l'étudiante de 22 ans, en formation à l'UPJV, est déjà une autrice qui compte. Sa plume, récompensée une première fois pendant ses années lycée, lui a permis de remporter en mars 2022 le concours de nouvelles organisé par le Service Culture et Création de l'UPJV.

Avec "Une balle de caoutchouc", l'Amiénoise a su séduire un jury composé de professionnels et d'écrivains qui mettait au défi les étudiants sur le thème :"Différents, et alors ?". Et Chloé s'est retrouvée, non sans un certain étonnement, sur scène pour recevoir son prix. "L'annonce de ma victoire a été une magnifique surprise, s'enthousiasme encore aujourd'hui la gagnante, car quinze jours avant la date de remise des manuscrits, je n'avais pas encore produit une seule ligne ! Mais dans ma bulle, une fois les partiels passés, j'ai travaillé chaque mot, chaque enchaînement de l'histoire que je voulais présenter : le discours d'un homme face à un public hostile. Je crois que le déroulé de mon récit, l'empathie naturelle que l'on ressent à la prise de parole d'une personne incomprise avant la conclusion inattendue ont dû faire leur effet. J'en suis très fière."

Lire la nouvelle de Chloé : "Une balle de caoutchouc"

Une histoire de chevets

Tout à ses études de médecine, Chloé peut entrevoir son avenir avec sérénité. Engagée dans un cursus qui la fera occuper les rangs des amphis pendant encore plusieurs années, elle attend avec impatience ses prochains stages pour se décider sur l'orientation à donner à sa carrière. Elle qui confesse une préférence pour l'ombre se verrait bien dans la peau d'un médecin légiste. Mais Chloé garde toujours dans un coin de son esprit ses lectures enfiévrées d'auteurs de renom, Maxime Chattam, Camilla Läckberg et Amélie Nothomb en tête.

"Avoir gagné le concours de nouvelles de l'UPJV m'a donné confiance en moi. J'ai notamment pu suivre des ateliers d'écriture mené par un écrivain professionnel, siéger au jury du Concours Création Étudiante organisé par le CROUS… C'est assez inattendu comme expériences, car elles sont finalement assez éloignées de la voie que je me suis tracée, mais je m'en nourris. Et je suis maintenant en veille sur les prochains concours qui pourraient être organisés pour essayer, une nouvelle fois, de briller…"

Encore bercée par son succès, Chloé imagine bien continuer à parfaire ses écrits, déjà bien aiguisés. Qui sait : hésiterait-elle, finalement, entre une vie au chevet des patients ou un quotidien à garnir les pages de livres de chevet ? "Je ne suis qu’une petite balle de caoutchouc qui a éclos pour libérer un magnifique papillon", évoque un passage de sa nouvelle primée. L'avenir, seulement, dira quelle direction choisira de prendre le papillon lorsqu'il volera de ses propres ailes.


Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page