Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

Institut du Genre : une professeure de philosophie à l'UPJV nommée directrice

Vous êtes ici : Accueil > L'université > Actualités

Actualité le 03-04-2020

Reconnaissance nationale pour Estelle Ferrarese, enseignante-chercheuse de l'UPJV.


Estelle Ferrarese

Estelle Ferrarese

Après une première expérience réussie, de 2016 à 2020, au poste de directrice adjointe, Estelle Ferrarese vient de se voir confier les missions de direction stratégique et de gestion de l’Institut du Genre (IdG).

L'IdG peut compter sur les compétences d'une nouvelle directrice ! Son nom est bien connu dans notre université : Estelle Ferrarese. Cette enseignante-chercheuse, associée aux travaux du laboratoire CURAPP-ESS, est professeure de philosophie au sein de l’UFR Sciences humaines, sociales et philosophie depuis 2016.

Strasbourg, New York, Berlin, Amiens...


Avec ce nouveau poste à la tête de l'IdG, Estelle Ferrarese écrit un nouveau chapitre à une carrière déjà très fournie : ancienne Professeure à l’Université de Strasbourg, Visiting Professor à la New School for Social Research à New York, fellow de la Alexander von Humboldt-Stiftung à la Humboldt Universität à Berlin, chercheuse au Centre Marc Bloch à Berlin, l'enseignante-chercheuse dispense aujourd'hui des formations autour de la philosophie morale et politique à l'UPJV.

Ses travaux proposent une actualisation féministe de la Théorie critique de l’Ecole de Francfort, à partir de thèmes tels que la vulnérabilité, la forme de vie capitaliste ou encore l’espace public. Elle est notamment l’auteure de Vulnerability and Critical Theory, Brill, 2018 ; La Fragilité du souci des autres, Adorno et le care, Editions de l’ENS, 2018 ; Ethique et politique de l'espace public : Jürgen Habermas et la discussion, Vrin, 2015.

Estelle Ferrarese est également traductrice en français de l’œuvre de Nancy Fraser (Le féminisme en mouvements, La Découverte, 2012 ; Qu’est-ce que la justice sociale ? De la redistribution à la reconnaissance, Paris, La Découverte, 2005). Elle a également édité Formes de vie, éditions du CNRS, 2018 (avec Sandra Laugier) et The Politics of Vulnerability (ed.), Routledge, 2017.



L'IdG, structure fédérative et scientifique



L'Institut du Genre a été fondé à l’initiative de l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS, en 2012. Ce Groupement d’Intérêt Scientifique réunit 33 partenaires institutionnels (universités, grands établissements de recherche) et une centaine de laboratoires de recherches. Son objectif : fédérer les recherches et les études sur les femmes, le genre et les sexualités pour donner davantage de visibilité à ces thématiques très actuelles.



Les missions de l'IdG : 



  • contribuer à la reconnaissance scientifique, à l’extension géographique et à la coordination institutionnelle des recherches sur le genre et les sexualités en France
  • favoriser l’émergence de nouvelles formes de collaboration scientifique, y compris avec des partenaires étrangers


  • donner une visibilité internationale aux recherches menées en français

Informations pratiques

  • le 03-04-2020
Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page