Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

Choisir la licence économie et gestion

Vous êtes ici : Accueil > parcoursup > economie

OBJECTIFS

La licence Mention - Sciences Economiques – offre trois parcours en semestre 6 : Stratégie des entreprises, Economie et stratégies internationales et Monnaie et Finances. L’objectif est l’acquisition de savoir-faire et de compétences (procédurales et comportementales) reposant sur une méthodologie générale d’analyse et de remise en perspectives des connaissances en matière d’économie et de gestion.
La Licence veut répondre à cette double préoccupation en conciliant l’objectif conceptuel d’appropriation des contenus et l’objectif plus opérationnel d’acquisition de compétences.

L’ensemble de ces compétences permettra à l’étudiant de pouvoir s’intégrer dans les aires de professionnalisation couvertes par le master et dont les spécificités sont développées dans les spécialités et parcours de master. En plus d’éventuelles réorientations, les étudiants inscrits et/ou titulaires de la Licence de Sciences Economiques peuvent poursuivre leurs études :
- en Master de Sciences Economiques de l’UFREG ou de Sciences de Gestion de l’IAE. 
- en Licence Professionnelle.

La présence au sein de l’UFREG d’un Master avec trois spécialités (Activités bancaires, Etudes Conseil, Management des Organisations et de la Net-Economie) permet aux étudiants titulaires de la Licence de poursuivre leurs études dans l’établissement.

TAUX DE RÉUSSITE (PASSAGE L1 EN L2)

PARCOURS TYPES

Diagnostic et stratégie des entreprises

Banque, finance

Négociation et développement de clientéle

Gestion

ATTENDUS NATIONAUX ET LOCAUX


Il est attendu des candidats en licence Mention ECONOMIE ET GESTION :

Disposer des compétences mathématiques et statistiques indispensables à l’économie et à la gestion
Les enseignements d’économie et de gestion font en effet fréquemment appel à la modélisation mathématique afin de mieux penser les problèmes étudiés et d’analyser les résultats qui en découlent de manière logique. De plus, une grande partie des métiers de l’économie et de la gestion s’appuient sur l’analyse de données chiffrées.

Savoir mobiliser des compétences en matière d’expression écrite et de raisonnement logique afin de pouvoir argumenter un raisonnement conceptuel
Les enseignements d’économie et de gestion requièrent en effet que les étudiants soient capables de produire une argumentation structurée, même relativement simple (cette compétence ayant vocation à être renforcée à l’université) et à raisonner sur des concepts. La formation en licence requiert une certaine capacité d’abstraction, de logique formelle et de déduction. Les métiers de l’économie et de la gestion impliquent en outre fréquemment la rédaction d’études ou de rapports nécessitant une argumentation structurée, des capacités de synthèse et un bon niveau de langue.

Disposer d’une culture générale
La réflexion en économie et en gestion se nourrit de l’actualité économique, politique et sociétale. L’étudiant doit donc être en mesure de situer et comprendre les enjeux sociétaux liés aux thématiques abordées au cours de ses études.

Disposer de compétences méthodologiques et comportementales afin d’être capable de travailler en autonomie et de manière responsable
En licence, l’étudiant est acteur de sa formation et de sa réussite. Il doit donc notamment être capable d’organiser son travail, d’aller chercher les ressources à sa disposition et de rechercher les temps de travail collectifs.

Disposer de compétences en langue anglaise
Nombreux sont les secteurs en économie et gestion où la documentation professionnelle et universitaire ainsi que les relations d’affaires reposent sur l’anglais. Des compétences dans cette langue sont donc essentielles.

MÉTIERS VISÉS

Les fonctions visées sont celles qui font appel aux sciences économiques et humaines et/ou à la gestion. Elles peuvent comporter une composante d'encadrement du personnel, elles peuvent aussi ne présenter qu'un caractère de haute technicité, soit en matière administrative générale, (domaine comptable, financière,...), soit dans quelques domaines spécifiques retenus dans la catégorie (banque, assurance). Ces fonctions peuvent être administratives et ne sont donc pas exclusivement techniques.

Critères de la commission d'examen des voeux

Éléments à prendre en compte pour l’examen des vœux

Le classement des dossiers sera réalisé en fonction des résultats obtenus, de la pertinence du projet de formation et de l’avis du conseil de classe traduit dans la fiche avenir.

Pour les lycéens, l’évaluation du dossier s’appuiera notamment sur :
• le projet de formation 
• le CV (Facultatif)
• les éléments d’appréciation figurant dans la fiche avenir
• les notes de première et terminale dans les disciplines suivantes : Mathématiques, Sciences économiques et sociales
• les résultats aux épreuves anticipées au baccalauréat de français


Pour les étudiants en réorientation, l’évaluation du dossier s’appuiera notamment sur :
• le projet de formation
• le CV
• le relevé de notes du premier semestre 2017-2018
• les notes de première et terminale dans les disciplines suivantes : Mathématiques, Sciences économiques et sociales
• les résultats aux épreuves anticipées au baccalauréat de français
• les résultats du baccalauréat
Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page