Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

Renzo Piano, 22e Docteur Honoris Causa de l'UPJV

Vous êtes ici : Accueil > L'université > Actualités

e-Telex, Evenement, UNE

Actualité

Le 11 mai 2022, l’UPJV a remis les insignes de Docteur Honoris Causa à Renzo Piano. Une reconnaissance pour l'architecte italien, qui a repensé la Citadelle d'Amiens pour en faire un pôle universitaire.


Renzo Piano - DHC

Renzo Piano - DHC

L’UPJV a mis à l’honneur et remercié Renzo Piano.

Cet architecte italien de renommée internationale, qui a réalisé plus de 120 projets d’envergure à travers le monde, a reçu au cours de sa carrière de nombreux prix et distinctions. L’UPJV célèbre en particulier le maître d’œuvre qui a transformé la forteresse historique de la Citadelle d’Amiens en Pôle universitaire où évoluent aujourd’hui plus de 4 000 étudiants en sciences humaines, langues, histoire-géographie et lettres.

C’est au cœur de sa création que Renzo Piano s'est vu remettre le titre de Docteur Honoris Causa, le 11 mai 2022 à Amiens. Le Doctorat Honoris Causa (doctorat « pour l’honneur », en abrégé DHC) est une haute distinction honorifique décernée par une université pour célébrer une personnalité de nationalité étrangère éminente, que cela soit dans le domaine des sciences et techniques, de la médecine, des lettres, des arts et des sciences humaines et sociales. Le titre de Docteur Honoris Causa a été créé en 1918.


BIOGRAPHIE DE RENZO PIANO

L’architecte Renzo PIANO est né en 1937 à Gênes, en Italie, au sein d’une famille de constructeurs. En 1964, il obtient son diplôme d’architecte à l’École polytechnique de Milan, la plus grande école d’architecture, de design et d’ingénierie d’Italie. Il travaille à ses premiers projets avec son père et son frère Ermanno, et effectue de nombreux voyages d’études et de recherche en Grande-Bretagne et aux États-Unis.

En 1971, Renzo Piano fonde à Londres avec Richard Rogers l'étude « Piano & Rogers ». Il remporte en 1977 le concours du Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou de Paris, dont le jury est présidé par l'architecte Jean Prouvé. Structure en acier plié, façade-rideau en panneaux modulaires, mise en évidence des principes constructifs, flexibilité des espaces intérieurs… Cette construction avant-gardiste, qui reste encore aujourd’hui une référence en architecture dite « technique », marque le début la carrière internationale de Renzo Piano.
Par la suite, l'Italien travaille avec de célèbres architectes et ingénieurs : Peter Rice, avec lequel il crée l’« Atelier Piano & Rice » (1977 à 1981), mais aussi Richard Fitzgerald, ou encore Zygmunt Stanislaw Makowski.

En 1981, il fonde à Gênes une agence internationale d'architecture, le Renzo Piano Building Workshop (RPBW), avec un siège situé à Paris, où il vit actuellement. Son cabinet emploie aujourd’hui environ 120 architectes et 30 autres personnes, dont des artistes de visualisation 3D, des maquettistes et des archivistes.

En 1998, Renzo Piano obtient le prix Pritzker, la plus haute récompense internationale en matière d’architecture, pour sa maîtrise parfaite de la grande échelle et ses réponses inventives et humanistes à des projets culturels complexes.

L’ensemble de son œuvre est caractérisé par une recherche constante d’innovation, tant dans l’expérimentation des matériaux que dans la typologie constructive. Une ligne de conduite qui renouvelle constamment son travail. Ayant à cœur le souci profond d’intégrer le mieux possible ses constructions à leur environnement, Renzo Piano offre au monde une diversité d’ouvrages plus originaux les uns que les autres, tant au niveau des formes, des textures, que des couleurs. Au service des hommes avant tout, ses bâtiments entretiennent une relation étroite avec la ville et ses habitants.

Depuis sa création en 1981, l'agence de Renzo Piano a réalisé plus de 140 projets en Europe, en Amérique et dans la zone Asie-Pacifique, les musées occupant une part très importante de sa production.

Parmi ses grands projets :
  • le Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou, Paris ; le nouveau Palais de Justice de Paris ; l’ENS-Paris-Saclay ;
  • rénovation du centre historique, Gênes ; aménagements du port antique, Gênes ; l'auditorium de Rome ; l'immeuble de bureaux Intesa Sanpaolo à Turin (Italie) ;
  • la Menil Collection, Houston ; le New York Times Building, New York ; le Whitney Museum of American Art, New York ; l'Académie des sciences de Californie, San Francisco ; agrandissement du Chicago Art Institute, Chicago ; projet de développement Manhattanville de l'université Columbia, New York ; musées de Harvard, Cambridge ; agrandissement du Kimbell Art Museum, Fort Worth ; l'Academy Museum of Motion Pictures, Los Angeles (États-Unis) ;
  • le centre culturel Kanak à Nouméa (Nouvelle-Calédonie) ;
  • le terminal de l'aéroport international de Kansaï, Osaka (Japon) ;
  • le musée de la Fondation Beyeler, Bâle (Suisse) ;
  • reconstruction du quartier de la Potsdamer Platz, Berlin (Allemagne) ;
  • The Shard, Londres ; le Paddington Square, Londres (Grande-Bretagne) ;
  • le Valletta City Gate, La Valette (Malte) ;
  • le centre culturel Stavros Niarchos à Athènes (Grèce)
  • ...
Renzo Piano a été nommé sénateur à vie en Italie par le président Giorgio Napolitano, le 30 août 2013.
Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page