Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

Aurélien Aubry, major « made in » UPJV

Vous êtes ici : Accueil > L'université > Actualités > Focus

Actualité le 23-01-2020

Aurélien Aubry est un étudiant comblé : l’Amiénois a été reçu 1er au concours national d’internat de pharmacie. Une consécration pour le jeune homme de 22 ans, une première pour l’UPJV.


Aurélien Aubry

Aurélien Aubry

1er… sur 1174 ! Le concours national de l’internat de pharmacie, organisé par le ministère des Solidarités et de la Santé et le ministère de l’Enseignement supérieur, a rendu son verdict le vendredi 17 janvier 2020 : avec une moyenne globale de 14,78/20, Aurélien Aubry, étudiant en 5e année de pharmacie à l’UPJV, a été reçu major de la promotion 2019. « C’est une très belle surprise, avoue timidement le lauréat, déjà major du concours blanc national organisé quelques mois plus tôt. J’avais quand même un bon feeling : j’ai suivi une formation très solide, j’ai été très rigoureux dans mon travail personnel… Je savais que j’avais mes chances. Mais jamais je n’aurais imaginé finir 1er ! »

Cette première place, très convoitée, est évidemment une vraie fierté pour le jeune homme et pour l’ensemble de ses professeurs. Depuis la mise en place de l’organisation du concours d’internat de pharmacie, à la fin des années 1980, Aurélien se révèle être le premier étudiant de l’UPJV reçu major !

Un parcours proche de la perfection

L’histoire est belle. Après une brillante scolarité à Amiens, couronnée par un baccalauréat scientifique Mention Très bien et Félicitations du jury (moyenne générale : 20/20), Aurélien Aubry se destine à une carrière dans la pharmacie. Inscrit à l’Université de Picardie Jules Verne, il se présente - après une année de formation - au concours de la PACES. Résultat : 1er. Déjà. Suivront les 2e et 3e années, avec toujours les mêmes excellents résultats : 20/20 en immunologie, 20/20 en hématologie, 20/20 en sémiologie…

L’étudiant se révèle être un « crack » dans sa discipline. « Ce qui me fascine ?, s’interroge le jeune homme. La biologie médicale, l’hématologie, la virologie… tout ce qui touche à l’analyse sanguine. Au cours de mes études, j’ai vite réalisé que je n’étais attiré ni par les officines, ni par l’industrie. Je me destine donc à une carrière dans la biologie médicale, peut-être associée à la recherche ou l’enseignement. » Le concours d’internat en pharmacie, la plus relevée des épreuves nationales pour les étudiants de 5e année, s’annonce alors comme une évidence.

Après plus de six mois d’intenses révisions – dont « quatre dernières semaines à fond, un peu comme un ermite » - le jeune homme planche en décembre 2019 pendant trois épreuves : cinq cas cliniques à étudier, un QCM, des exercices de chimie. « Nous avons été tous convoqués dans une halle de Rungis : plus de 1 000 étudiants rassemblés, c’était très impressionnant. Mais j’étais bien préparé, j’avais tout en tête. » Le vendredi 17 janvier 2020, l’annonce officielle tombe enfin : Aurélien est reçu premier au concours.

Et demain ?

Aujourd’hui, Aurélien est un étudiant comblé. Avec le stress des examens qui retombe, se pose obligatoirement la question de l’après. Les universités de toute la France, dont les plus prestigieuses dans sa spécialité, lui font déjà les yeux doux. Avec sa première place, l’étudiant à l’embarras du choix…

« D’abord, je vais terminer mon externat, qui s’achèvera en septembre, précise-t-il. Ensuite, quatre nouvelles années d’études m’attendent, dans un centre hospitalier universitaire. » Alors, Paris, Lyon, Marseille ? « Mon choix va très certainement se porter sur le CHU Amiens-Picardie. Amiens est ma ville depuis toujours, ma famille et ma copine sont ici, l’UPJV est mon université : je n’ai aucune envie de les quitter. » Aurélien Aubry, futur enseignant-chercheur à l’UPJV ?

Informations pratiques

  • le 23-01-2020
Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page