Tâches de travail

Le projet smallFOREST s’est construit à partir d’une base de données regroupant les données d’espèces de plante vasculaire et la description de 14 des 16 fenêtres d’étude. Cette base de données a été mise en place dans le cadre du projet de recherche METAFOR par le réseau FLEUR. Au cours du projet, les données des deux nouvelles fenêtres d’étude viendront alimenter cette base de données existante.

A travers le projet smallFOREST, nous allons identifier, étudier et valoriser un ensemble de services écosystémiques (SE) clé. Ces SE clé seront intensivement (approches quantitatives) et exhaustivement (tous les fragments de chaque fenêtre d’étude) évalués au cours de travaux de terrain dédiés. Cette méthode nous permettra d’établir des liens entre la biodiversité et les SE à l’échelle du fragment, des fenêtres, des régions.

Le projet smallFOREST s’organise en 6 tâches de travail:

Tâche 1: Caractérisation écologique et biogéographique des paysages et des fragments forestiers & management de la base de données

        – Construction et gestion de la base de données spatiales
       -  Caractérisation écologique et biogéographique des paysages et des fragments forestiers

La tâche 1 sera dirigée par l’équipe de l’UPJV, composée d’un historien géographique (J. Buridant), un géographe social (F. Roulier), un ingénieur SIG (E. Gallet-Moron), un écologiste du paysage (O. Chabrerie), et deux écologistes forestiers (G. Decocq & D. Closset-Kopp). Cette équipe gère déjà la base de données FLEUR-METAFOR et a une grande expérience dans la recherche interdisciplinaire de grosses bases de données comprenant des données mixtes (spatiales, temporelles, écologiques, sociales, etc.)

Tâche 2: Caractérisation de la biodiversité de la forêt Forest biodiversity characterization & quantification des services écosystémiques

        – Description de la diversité taxonomique, fonctionnelle et structurelle
        – Quantification des services écosystémiques: production de bois, disponibilité alimentaire, abondance des tiques vectrices de la maladie de Lyme etc.

La tâche 2 sera dirigée par l’Université de Fribourg, qui a une grande expérience en écologie forestière, à la fois à la Faculté des sciences forestières et environnementales (Prof. Bauhus, Dr Gärtner) et la Faculté de biologie (Prof. Scherer-Lorenzen). Cette équipe prête une attention particulièrement à  la recherche en biodiversité fonctionnelle. Les chercheurs impliqués ont participé ou dirigé de nombreux projets nationaux et internationaux et appartiennent à un réseau de recherche international important. M. Scherer-Lorenzen coordonne l’UE-VII dans le cadre du projet FunDivEUROPE (signification fonctionnelle de la biodiversité forestière en Europe), qui sera étroitement lié à smallFOREST.

Tâche 3: Quantification des services locaux

        – Abondance et diversité des carabes malacophages
        – Mesure de l’efficacité de la prédation

La tâche 3 sera dirigée par l’INRA de Toulouse. La taxonomie et les méthodes d’échantillonnage des carabes sont bien connus par l’équipe qui a déjà coordonné plusieurs études à grande échelle avec ce groupe taxonomique, notamment au cours de deux doctorats sur les carabes et les limaces (Piotr Bursztyka et Anthony Roume). Hervé Jactel a une longue expérience dans la signification fonctionnelle de la diversité des forêts pour la régulation des ravageurs et a travaillé sur les mécanismes écologiques expliquant la résistance aux herbivores.

Tâche 4: Quantification des services globaux

        – Quantification du carbone dans la biomasse des arbres
        – Quantification du carbone dans les sols

La tâche 4 sera dirigée par l’IVL Swedish Environmental Research Institute. Cet institut mène des recherches sur les écosystèmes forestiers, la science du sol… depuis plus de 30 ans. L’équipe est dirigée par l’écologiste forestière Dr K.Hansen et le biogéochimiste Dr Filip Moldan. Les chercheurs impliqués dans cet institut ont participé ou dirigé de nombreux projets nationaux et internationaux et des programmes sur l’écologie forestière, y compris des projets de recherche interdisciplinaires et ils sont présents dans un réseau de recherche international important.

Tâche 5: Evaluation économique et sociale

L’objectif de la tâche 5 est d’estimer la valeur économique totale (utilisation directe + valeur d’usage indirect) et perçue, la valeur sociale (cartographie cognitive) des parcelles de forêt dans les 16 fenêtres paysagères.

        – Evaluation socio-économique
        – Cartographie cognitive

Cette tâche sera dirigée par le Centre catalan de technologie forestière (CTFC), en étroite collaboration avec l’EFI Mediterranean Regional Office. Au cours des dernières années, les deux partenaires ont acquis de nombreuses expériences dans l’évaluation des SE dans les projets de recherche et de développement nationaux et internationaux en Europe et en Afrique du Nord.

Tâche 6: Synthèse et transfert vers les utilisateurs

        – Analyse des effets de la biodiversité sur les services écosystémiques
        – Politiques affectant la biodiversité et les services écosystémiques
        – Integration de la biodiversité et des services écosystémiques afin d’améliorer les politiques

Cette tâche sera coordonné par l’UPJV car cette équipe a une longue expérience de l’interdisciplinarité, de la recherche intégrée. En outre, les experts locaux en politique, sciences économiques et de gestion sont disponibles et participeront au groupe de travail. La tâche 6 implique intrinsèquement la participation participants de tous les chercheurs.