Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

Ouvrages publiés ou dirigés par les membres de TrAme

Vous êtes ici : Accueil > Unités de Recherche > TRAME > Actualités

La Douceur dans la pensée moderne. Esthétique et philosophie d'une notion. Sous la direction de Laurence Boulègue [TrAme], Margaret Jones-Davies et Florence Malhomme, Paris, Classiques Garnier, 2017.

En suspendant la violence de ses passions et de ses désirs, l’homme se montre capable d’une relation harmonieuse et respectueuse avec lui-même, les êtres et les choses, dans un dialogue avec la douceur de la vérité et la beauté de l’art qui la recrée.

By suspending the violence of his passions and desires, man shows himself capable of a harmo- nious and respectful relationship with himself and with other beings and things, maintaining a dialogue with the gentleness of truth and the beauty of the art that recreates it.

Blasons anatomiques du corps féminin. Et contreblasons.  Établissement du texte, présentation, notes, dossier, répertoire, chronologie et bibliographie établie par Julien Goeury [TrAme], Paris, GF-Flammarion, 2016.
Octobre 2016

Il a suffi d’un seul poème de Clément Marot, composé en 1535 «sur le tétin d’une humble demoiselle », pour faire du blason anatomique un phénomène de mode sans précédent. Dans les années qui suivent, de nombreux poètes, souvent proches de la cour de François Ier, se prêtent à cette dissection mentale et détaillent le corps féminin pour faire l’éloge de chacune de ses parties – des cheveux au pied, de la gorge à la cuisse et jusqu’au sexe.
D’abord collectés par Marot, ces poèmes ont connu leur plus fameuse édition en 1543, dans un volume illustré réunissant pour la première fois les blasons et leurs pendants satiriques, les contreblasons. Ce recueil fut l’une des premières entreprises collectives dans la poésie française. Il figure intégralement dans cet ouvrage, augmenté de nombreux autres blasons, rarement ou jamais réédités depuis leur parution. Présentation de l'ouvrage Blasons anatomiques sur le site de l'éditeur.


Etienne Hamon [TrAme] et Françoise Gatouillat, Saint-Etienne-du-Mont : Un chef d'œuvre parisien de la Renaissance, Paris, Picard, 2016.
Octobre 2016






Marie-Sophie Masse [TrAme] / Stephanie Seidl, Texte dritter Stufe. Deutschsprachige Antikenromane in ihrem lateinisch-romanischen Kontext, Berlin, LIT, 2016.
Septembre 2016.






Julien Goeury [TrAme], La Muse du consistoire. Une histoire des pasteurs poètes des origines de la Réforme jusqu'à la révocation de l'édit de Nantes, Genève, Droz, 2016 (Cahiers d'Humanisme et Renaissance).
Juillet 2016

Depuis les origines de la Réforme jusqu’à la fin du XVIIe siècle, on compte des centaines de prédicants et de pasteurs en activité dans les Eglises de langue française. Parmi eux, un certain nombre ont aussi été poètes, et cela dans des contextes très différents. Cette étude se présente comme la première enquête systématique visant à localiser à travers l’Europe les Eglises qui les emploient, la noblesse qui les protège, les libraires imprimeurs qui les publient et les lecteurs auxquels ils s’adressent. Elle entend fournir des éléments probants sur leur formation intellectuelle et les cadres sociaux de leur pratique d’écrivain, en temps de paix comme en temps de guerre. Qu’il s’agisse de pasteurs devenus poètes ou bien de poètes devenus pasteurs, ce sont autant de parcours originaux. Cette production, qui se développe sur près de deux siècles, offre un éclairage déterminant sur l’activité d’un groupe social lettré constitutif de la République des lettres. Présentation de l'ouvrage La Muse du consistoire sur le site de l'éditeur
Bénédicte Boudou, Montaigne et les animaux, Paris, Léo Scheer, 2016 (Anima).
Mai 2016

On a tous entendu parler de la théorie cartésienne de l’animal-machine. On sait moins que cette théorie a largement riposté à la bienveillance envers l’animal préconisée par certains penseurs de la Renaissance, Montaigne en particulier. L’intérêt de Montaigne pour l’animal est philosophique  : il conteste l’arrogance de l’homme à s’estimer maître de la nature, et opère un renversement de perspectives. Il invente une pensée de l’animal regardant l’homme. À une vision verticale, Montaigne substitue une relation horizontale entre les hommes et les bêtes, faite de solidarités réciproques. Les animaux ne rappellent-ils pas aux hommes le respect de la nature  ? La réflexion de Montaigne le conduit encore à réhabiliter le rôle de la sensibilité dans la compréhension du monde. Ne serait-ce que pour cette raison, les Essais méritaient bien un nouveau regard.
Présentation de l'ouvrage Montaigne et les animaux sur le site de l'éditeur.

Agostino Nifo, Le Livre de la solitude / De Solitudine Liber. Texte édité, traduit, présenté, annoté et commenté par Laurence Boulègue (TrAme), Paris, Les Belles Lettres, 2016 (Classiques de l'Humanisme 45).
Février 2016

Des développements anciens, médiévaux et contemporains sur l'implication de l'orateur dans la cité, sur l’ascèse du contemplatif chrétien, sur le retrait bucolique du poète, Agostino Nifo (1473-1538) fait de la solitude le lieu de la réflexion philosophique sur elle-même et de l’élaboration d’une nouvelle figure intellectuelle, le solitarius ciuilis. Présentation de l'ouvrage Le livre de la solitude sur le site de l'éditeur




Les Étrusques au temps du fascisme et du nazisme, dir. Marie-Laurence Haack [TrAme], avec la collaboration de Martin Miller, Bordeaux, Ausonius, 2016 (Scripta Receptoria 7).

Le livre rassemble les actes d’un colloque tenu à Amiens en décembre 2014 sur les Étrusques à l’époque du fascisme et du nazisme. L’étruscologie est alors une toute jeune discipline universitaire et scientifique, qui subit dans toute l’Europe une crise multiforme qui a touché les contenus et les acteurs de la discipline et dont les effets se sont fait sentir très différemment selon les pays européens. Les tensions se cristallisent surtout autour de la question controversée des origines. La thèse de l’autochtonie connaît un renouveau d’intérêt en Italie ; en revanche, en Allemagne, l’aspect oriental des Étrusques est souligné. La crise atteint un sommet au moment de l’axe Rome-Berlin et menace le recrutement de nouveaux étruscologues dans toute l’Europe et se répercute sur l’image des Étrusques dans la culture populaire. “Race orientale”, dégénérée et pervertie ou “race incertaine”, les Étrusques sont souvent traités sous un angle plus politique que scientifique. Présentation de l'ouvrage Les Étrusques au temps du fascisme et du nazisme

Les Raisons du livre. Du statut de l’œuvre écrite à la figuration du symbole (XIIe–XVIIe siècles), études réunies par Gérard Gros [TrAme], Paris, Honoré Champion, 2015 (Colloques, congrès et conférences, Moyen Âge).
Juillet 2015

Qui parle des raisons du livre évoque (au prix d’un jeu de mots) son importance aussi bien que le discours qu’on y cherche. Au titre du contenu, les problèmes de l’édition, de l’intertextualité, le nom même que, d’après son sujet, porte l’ouvrage ont leur intérêt. Quant à l’objet codicologique, il est attesté chez l’auteur (artisan autant qu’artiste) et dans le tableau du peintre. Aussi, valait d’être explorée, précisée, la signification qu’on prête au livre élément culturel, objet de collection, produit fini, tandis qu’aujourd’hui, la lecture passant éventuellement par l’écran, sorte de tablette magique, on prédit une expansion du numérique où le livre, à terme, aurait à disparaître. Présentation de l'ouvrage Les Raisons du livre sur le site de l'éditeur

Leon Battista Alberti, Entretiens sur la tranquillité de l'âme. Traduction de PIerre Jodogne, Préface de Michel Paoli (TrAme), Paris, Seuil, 2015.
Mai 2015

Leon Battista Alberti (1404-1472) fut à la fois écrivain, théoricien des arts, architecte et… surprenant athlète. Son aisance en tout fut telle que J. Burckhardt vit surgir en lui le type d’« homme universel » qu’illustrera Léonard de Vinci. Mais cet homme dissimulait un être souffrant dont les écrits contiennent aussi des pages d’un profond pessimisme. Sa naissance illégitime dans une famille patricienne en exil explique son perpétuel désir d’excellence et de reconnaissance. Ses relations difficiles avec les humanistes et les artistes florentins furent à l’origine de ces Entretiens sur la tranquillité de l’âme, rédigés en langue toscane vers 1443 et dotés d’un titre latin : Profugiorum ab ærumna libri III. Alberti y rapporte des conversations tenues en sa présence, lors d’une promenade à Florence, par Agnolo Pandolfini et Nicolas de Médicis. Agnolo s’interroge sur les moyens d’éviter les tourments intérieurs ou de s’en libérer. Nourries de lectures classiques, ces réflexions se distinguent par des notes existentielles et une grande liberté de pensée.

La construction de l’étruscologie au début du XXe siècle. 1., dir. Marie-Laurence Haack (TrAme), Bordeaux, 2015 (Scripta Receptoria 3).

Le livre retrace le début de la construction de la discipline scientifique et universitaire qui traite de l’histoire et de la civilisation des Étrusques comme un domaine particulier : l’étruscologie. En effet, bien que les Étrusques passent pour le plus ancien peuple d’Italie et pour l’une des civilisations les plus anciennes d’Europe, leur histoire jusqu’au début du xxe siècle n’avait pas fait l’objet d’études scientifiques spécifiques : les Étrusques étaient jugés inférieurs aux Grecs ou aux Romains et ils leur étaient sans cesse comparés. Dans les actes de ce premier colloque consacré à l’histoire de l’étruscologie au xxe siècle, on découvre comment les études sur les Étrusques acquièrent autonomie, reconnaissance et rayonnement grâce à une revue de prestige, des colloques internationaux et des chaires universitaires. Ainsi, l’histoire des Étrusques devient non seulement la composante d’une histoire nationale, mais aussi une science internationale. Présentation de l'ouvrage La construction de l’étruscologie sur le site de l'éditeur



La forme de la ville de l’Antiquité à la Renaissance, dir. Stéphane Bourdin [TrAme], Michel Paoli [TrAme] et Anne Reltgen-Tallon [TrAme], Rennes, P.U.R., 2015.
Mai 2015

Cet ouvrage étudie la notion de la forme d’une ville par une approche transdisciplinaire qui met en perspective les acquis de l’histoire, de l’histoire de l’art, de l’archéologie, de la littérature comparée. Du Nord-Est iranien à la Libye en passant par les villes de la Méditerranée antique et de l’Occident médiéval au Paris de la Renaissance, il permet de comprendre les multiples façons dont la forme de la ville a été pensée et a pu constituer un enjeu identitaire, en même temps que la traduction concrète d’une idéologie ou d’un pouvoir politique. Avec le soutien de TrAme (EA 4284) et de l’université de Picardie Jules Verne. Présentation de l'ouvrage La forme de la ville sur le site de l'éditeur.

Legati, delegati e l’impresa d’Oltremare (secoli XII-XIII), dir.  Maria Pia Alberzoni et Pascal Montaubin [TrAme], Turnhout, Brepols, 2015 (EMI 3).
Mai 2015

Proceedings of the international congress held in Milano (9-11 March 2011) on papal delegates in the crusades of the 12th and 13th centuries.
While the huge historiographical production on medieval crusades mainly stresses the part played by princes, the aristocracy and military orders, the proceedings of the international congress held at the Università cattolica del Sacro Cuore in Milan on 9th-11th March 2011 focus on a topic which has received far less attention: the importance of the popes and their delegates in the organization before departure and the conduct of the armies sent to liberate the Holy Land in the 12th and 13th centuries. The recent revival of studies on the representation of the Supreme Pontiff has led to reconsider the actions of the papal governement in the crusades. In this volume, fourteen specialists throw new light on the clerks and prelates (cardinals, legates, nuncios, papal chaplains, etc.) who were commissioned by the popes to set up and lead crusades, on their origins and careers, on their methods of preaching and collecting taxes, on their diplomatic relations, on the obligations of their missions and their liberty to act, etc. Devoting greater attention to papal delegates will help to better understand the complex inner history of the military pilgrims to Jerusalem. Présentation de l'ouvrage Legati, delegati e l’impresa d’Oltremare sur le site de l'éditeur.

Picardie FlamboyanteLa Picardie flamboyante. Arts et reconstruction entre 1450 et 1550, dir. Étienne Hamon [TrAme], Dominique Paris-Poulain [TrAme] et Julie Aycard [ TrAme]. Textes réunis par Raphaële Skupien [ TrAme], Rennes, PUR, 2015.
Mai 2015

Au tournant du Moyen Âge et de la Renaissance, la Picardie a connu un formidable renouveau économique et artistique. Cet ouvrage revisite les principaux jalons monumentaux et plastiques de cette fécondité et permet d’en découvrir d’autres manifestations originales. Il offre un nouvel éclairage sur les institutions, artistes, commanditaires, infrastructures et œuvres d’art qui ont été les acteurs et les produits de cette longue embellie  « flamboyante ». Présentation de l'ouvrage Picardie Flamboyante sur le site de l'éditeur.

Les hôpitaux de Picardie du Moyen Âge à la Révolution. Répertoire et guide des sources. Sous la direction de Marie-Claude Dinet Lecomte et Pascal Montaubin [TrAme], Amiens, Encrage, 2015.
Avril 2015

A l’heure des restructurations et des menaces croissantes qui pèsent sur le sort des anciens hôpitaux et de leur patrimoine, il est du plus haut intérêt de disposer d’un instrument de travail qui recense avec méthode tous les établissements et les sources historiques disponibles à leur sujet. Conçu comme un répertoire atlas à l’échelle de l’actuelle région Picardie, ce guide de recherche contient les notices de 180 hôpitaux répartis dans 110 localités des départements de l’Aisne, de l’Oise et de la Somme, qui ont existé depuis le haut Moyen Âge jusqu’à la Révolution française. Ces notices ont été réalisées d’une façon uniforme par une équipe d’historiens, d’historiens de l’art, d’archéologues, d’archivistes, sous la direction de Marie-Claude Dinet-­Lecomte et de Pascal Montaubin, maîtres de conférences à l’Université de Picardie Jules Verne. Un choix d’annexes, d’illustrations et de cartes permet de compléter l’approche analytique, d’embrasser plus d’un millénaire d’histoire hospitalière, en faisant ressortir la densité et la permanence des fondations hospitalières et charitables sur le long terme. Cet ouvrage s’adresse par conséquent à un très large public, aussi bien aux chercheurs en histoire sociale, urbaine, religieuse et médicale, etc., soucieux d’amorcer leurs investigations, qu’à tous ceux, professionnels et amateurs, qui s’intéressent à l’histoire de la Picardie et plus généralement à la préservation de la mémoire hospitalière. Présentation de l'ouvrage Les hôpitaux de Picardie du Moyen Âge à la Révolution sur le site de l'éditeur.
L'écriture et l'espace de la mort. Épigraphie et nécropoles à l'époque pré-romaine. Études réunies par Marie-Laurence Haack [TrAme], Rome, Publications de l’École française de Rome, 2015.
Mars 2015

Ce volume d’actes d’un colloque international qui s’est tenu à l’École française de Rome du 5 au 7 mars 2009 constitue l’étape finale d’un programme de recherches visant à examiner les rapports entre mondes des vivants et des morts à travers le prisme des inscriptions des nécropoles. Les participants sont revenus sur des problématiques formulées par la New Archaeology qui voyait dans les nécropoles le reflet des sociétés qui les produisent ; ils se sont demandé si l’on pouvait adhérer à certaines des critiques formulées à son encontre par la Post-Processual Archaeology et ils proposent de définir autrement les contours de ce monde des morts. Le volume offre ainsi une série d’analyses rendant compte du travail des vivants sur les morts à partir d’études précises d’inscriptions choisies dans l’Europe d’époque pré-romaine et de l’époque de la romanisation. Il montre que l’étude de l’idéologie funéraire est un moyen privilégié de parvenir à une vision sociale de l’Antiquité. Présentation de l'ouvrage L'écriture et l'espace de la mort sur le site de l'éditeur.



Parution de l'ouvrage Les Œuvres du sieur de Fiefmelin. Tome I : La Polymnie, ou diverse poésie. Édition critique établie, présentée et annotée par Audrey Duru [TrAme], Julien Goeury [TrAme], Pierre Maillard, Nicole Pellegrin et Simone de Reyff, Paris, Honoré Champion, 2015.
Mars 2015

André Mage de Fiefmelin (c. 1561 - c. 1603) fait partie de ces poètes baroques chrétiens actifs dans les dernières décennies du XVIe siècle. Il est l’auteur d’un seul livre (Les OEuvres du sieur de Fiefmelin, Poitiers, J. de Marnef, 1601) qui rassemble, en deux recueils publiés conjointement (La Polymnie, ou diverse poesie et L’image d’un mage, ou le Spirituel), une production poétique aussi abondante que variée. De confession réformée, ce poète natif de l’île d’Oléron a composé son oeuvre « loin des métiers de la cour », ce qui a contribué à sa marginalisation immédiate. Le purgatoire semble pourtant fini pour celui dont le nom s’affiche maintenant dans les histoires littéraires, et dont les poèmes figurent dans les anthologies à côté de ceux de J. de Sponde, de J.-B. Chassignet ou bien encore d’A. d’Aubigné. Ce premier volume, celui de La Polymnie réunit d’une part les Jeux poetiques (églogue, moralités, tragicomédie et tragédie), qu’il a composés et parfois même fait représenter en faveur de sa châtelaine Anne de Pons, et d’autre part, sous le titre de Meslanges, des pièces (odes, sonnets, poème du Saulnier et épigrammes) composées à diverses occasions. Poète local, au sens non négligeable du terme, André Mage de Fiefmelin offre dans La Polymnie un témoignage exceptionnel sur la petite société du « Pays des îles », dont il rêvait d’être le chantre inspiré. Présentation de l'ouvrage Les Œuvres du sieur de Fiefmelin sur le site de l'éditeur.
Silence et sagesse. De la musique à la métaphysique : les anciens Grec et leur héritage. Sous la direction de Laurence Boulègue [TrAme], Pierre Caye, Florence Malhomme et Sylvie Perceau [TrAme], Paris, Garnier, 2015.
Février 2015

Silence et sagesse montre combien les innombrables expériences et ascèses du silence, à travers la littérature ou les arts aussi bien que la philosophie ou la théologie, ont contribué à la constitution de la culture des hommes et de leur hominisation, au-delà ou en deça du logos et de son primat. Présentation de l'ouvrage Silence et sagesse sur le site de l'éditeur





Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page