Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

Conflits, représentations et dialogues dans l'univers anglo-saxon

Vous êtes ici : Accueil > Unités de Recherche > CORPUS > Présentation

À l’occasion du quadriennal en cours, l’Équipe d’Accueil 4295 CORPUS a décidé de centrer son attention sur la question du patrimoine, de ses ruptures et de ses réappropriations dans les pays anglophones. Les travaux des membres de CORPUS, qui sont des enseignants-chercheurs et des doctorants littéraires, civilisationnistes et linguistes, tous anglicistes et membres de la 11ème section du CNU, s’articulent autour de trois axes : « Espaces revisités » (Axe 1), « Images et identités » (Axe 2), « Transmissions et mutations » (Axe 3).

CORPUS organise deux séminaires de recherche, l’un en civilisation britannique, « In Search of Great Britain », et l’un en littérature, « Lieux revisités dans les littératures anglophones ». En 2018, l’équipe a organisé ou co-organisé cinq colloques et quatre journées d’étude et publié, en France, en Grande-Bretagne et aux États-Unis, de nombreux ouvrages et articles auprès d’éditeurs ou dans des revues aussi variés que prestigieux.
Motion des unités de recherche de l’UFR de Langues et cultures étrangères de l’Université de Picardie Jules Verne

Nous, enseignant.e.s-chercheur.e.s des unités de recherche CEHA, CERCLL, CORPUS et TRAME, et membres de l’UFR de Langues et cultures étrangères de l’Université de Picardie Jules Verne, manifestons notre opposition ferme à la loi dite de programmation de la recherche, telle qu’elle a été adoptée le 20 novembre 2020. Nous apportons notre soutien aux motions adoptées par les 11ème, 12ème, 14ème et 15ème sections du CNU. Comme elles, nous rappelons que les amendements qui portent cette réforme, soutenus par le Gouvernement, ont été adoptés par le Sénat, sans consultation préalable avec le CNU, ni débat devant l’Assemblée Nationale, dans la nuit du 28 au 29 octobre 2020, concomitamment à l’annonce du confinement. Où était l’urgence d’imposer un tel texte dans un tel contexte ?

Notre inquiétude est vive face à ce texte qui constitue une profonde atteinte au statut national des enseignant.e.s-chercheur.e.s, accentuant le localisme et engendrant le clientélisme et le favoritisme.

Nous tenons à réaffirmer notre attachement aux libertés universitaires et au fonctionnement autonome de la recherche. Nous appelons la Présidence de l’Université de Picardie Jules Verne à soutenir et relayer notre opposition à une loi nocive et à ces amendements contestés, et à stimuler l’élaboration d’une vraie réforme, en consultation avec tous les acteurs de l’ESR.

Amiens, le 10/12/2020

Dernières publications


Art and MigrationBénédicte Miyamoto and Marie Ruiz (ed.), Art and Migration: Revisioning the borders of community, Manchester University Press, 2021. This collection offers a response to the view that migration disrupts national heritage. Investigating the mediation provided by migrant art, it asks how we can rethink art history in a way that uproots its reliance on space and place as stable definitions of style. Beginning with an invaluable overview of migration studies terminology and concepts, Art and migration opens dialogues between academics of art history and migrations studies through a series of essays and interviews. It also re-evaluates the cultural understanding of borders and revisits the contours of the art world - a supposedly globalised community re-assessed here as structurally bordered by art market dynamics, career constraints, gatekeeping and patronage networks.

Accéder au site de l'éditeur


Faulkner in Amiens"Faulkner in Amiens", The Faulkner Journal 32.1, Johns Hopkins University Press
Sommaire :
- Introduction: "Faulkner's Continuities: Textuality, Materiality, History" - Peter Lurie
- "France's Encounter with Faulkner" - Frédérique Spill
- "Heirs-at-Large: Precarity and Salvage in the Post-Plantation Souths of Faulkner and Jesmyn Ward" - John T. Matthews
- "Toni Morrison and William Faulkner's Verbose Ghosts" - Solveig Dunkel
- "Texts of the Sons: William Faulkner, Günther Grass, and the Narration of Guilt" - Juliane Schallau
- "The Long Shadow of Joe Christmas: Visions of a Faulknerian Character in the Works of Jean-Paul Sartre, Claude Romano, and Jacques Rancière" - Aurélie Guillain

Accéder au site de l'éditeur


Spectres de PoeSpectres de Poe dans la littérature et dans les arts, Jocelyn Dupont et Gilles Menegaldo (ed.), Le Visage Vert, 2020. Monument permanent de notre horizon culturel, premier poète national américain selon Nabokov, Edgar Allan Poe (1809-1849), de son vivant souvent méprisé, est devenu en près de deux siècles une figure tutélaire pérenne du monde des arts et des lettres. Comme l’attestent les innombrables rééditions de son œuvre, ainsi que les reprises, réécritures ou hommages discrets, littéraires, cinématographiques ou autres (musique, bande dessinée, culture numérique), l’influence de Poe est considérable. Le phénomène n’est pas nouveau : on sait quel fut en France son ascendant sur les poètes symbolistes et modernistes, les surréalistes ainsi que le cinéma d’avant-garde. Et comment ne pas songer aux célèbres relectures de « La Lettre volée » par Lacan et Derrida ? Si l’on ajoute à cette liste ceux qui aiment à voir en Poe l’inventeur de la science-fiction, du récit policier et du gothique intériorisé, alors force est de constater que nul n’est à l’abri de l’influence poesque.

De nos jours, le fantôme d’Edgar Poe semble incarner toutes nos hantises et nos obsessions. Il constitue surtout un formidable réservoir de potentialités créatrices. C’est la raison pour laquelle les auteurs de cet ouvrage ont choisi de s’intéresser aux modalités de sa persistance au xxie siècle, par-delà les frontières artistiques, nationales et linguistiques..

Contributions de : Christophe Chambost • Élodie Chazalon • Christian Chelebourg • Florent Christol • Jocelyn Dupont • Jérôme Dutel • Camille Fort • Lauric Guillaud • Chloé Huvet • Pierre Jailloux • Henri Justin • Isabelle Labrouillère • Guillaume Labrude • Pénélope Laurent • Isabelle Limousin • Éric Lysøe • Sophie Mantrant • Gilles Menegaldo • Maryse Petit • Françoise Sammarcelli • Nathalie Solomon • Benoît Tadié • Dennis Tredy

Accéder au site de l'éditeur


Chinatown, intérieurChinatown, intérieur, Aux Forges de Vulcain, traduit par Aurélie Thiria-Meulemans
Chinatown, intérieur
, c’est l’histoire d’un Américain d’origine asiatique qui essaie de trouver sa place dans la société américaine. Située dans la patrie d’Hollywood, cette épopée nous est contée sous la forme d’une quête du rôle idéal. Car c'est le rêve de toujours du héros : devenir Mister Kung Ku. Sauf que plus il monte les échelons, plus il comprend que Mister Kung Fu n’est qu’un autre rôle qu’on veut lui coller parce qu’il est asiatique. C’est un roman high-concept écrit sous la forme d’un scénario : le héros n’est ni « je » ni « il » mais il est désigné par un « tu ». Il suit le script qui peint sa vie comme une série télé en mélangeant les genres : la bonne vieille série policière, avec un flic noir et une flic blanche (et une tension amoureuse entre les deux), des scènes de kung fu, et on finit sur une superbe scène de court drama où l’Amérique se retrouve jugée pour son traitement de la communauté asiatique. Un roman virtuose, drôle et attachant : un Lala Land à la sauce aigre-douce.


Accéder au site de l'éditeur


In Memoriam Eric RichardsMarie Ruiz (ed.), Bridging Boundaries in British Migration History: In Memoriam Eric Richards, Anthem Studies in British History, Anthem Press, 2020.
This memorial book honours the legacy of Eric Richards’s work in an interplay of academic essays and personal accounts of Eric Richards. Following the Eric Richards methodology, it combines micro- and macro-perspectives of British migration history and covers topics such as diasporas, religious, labour and wartime migrations.


Accéder au site de l’éditeur


Transatlantic NetworksCéline Mansanti, Hans Bak (ed.), Transatlantic Intellectual Networks, 1914-1964, Cambridge Scholars, 2019.
The twelve essays in this book – by scholars from the U.S., France, Germany, the Netherlands and the Czech Republic – offer new transnational perspectives in transatlantic historical, literary, and cultural studies. They explore the special role of American and European intellectuals as agents of transatlantic cultural transfer, and examine the mechanisms and instruments through which artists, writers and intellectuals communicated across oceans and national borders, in the half century between 1914 and 1964. Their focus is on transatlantic networks and the instruments of culture through which such networks become operative as sites of cross-cultural exchange, circulation and interaction: magazines, cafés, publishing houses, book fairs, agents, translators, and mediators – and last but not least, transatlantic personal friendships. Contending that the dynamics of transatlantic cultural transfer need to be understood as reciprocal and multi-directional, they also exemplify the shift within transatlantic intellectual history from a traditional concern with European-U.S. relations to a multidirectional, triangular exploration of cultural, political and intellectual relations between Europe, the United States, and Latin America.

Accéder au site de l'éditeur


Le courage de déplaireNathalie Saudo-Welby, Le Courage de déplaire : le roman féministe à la fin de l’ère victorienne, Paris : Classiques Garnier, 2019.
À la fin du xixe siècle, avec le développement des revendications féministes, l’opinion publique britan- nique s’alarme de l’apparition d’un type moderne : la « Nouvelle Femme ». Démonstrative et rebelle, celle-ci réclame une vie émancipée des normes sociales et libé- rée des lois dites naturelles. Devenue une cible satirique dans la presse, la Nouvelle Femme fait l’objet dans les années 1890 d’un véritable engouement littéraire. Cet ouvrage explique le contexte dans lequel un sous-genre romanesque s’est construit autour d’elle et examine les messages féministes et antiféministes qui s’y entre- mêlent. On y entendra s’élever la voix de femmes qui, brisant le poids du silence et surmontant leur crainte de déplaire, ont écrit haut et fort.

Accéder au site de l’éditeur


New Town of EdinburghClarisse Godard Desmarest (ed.), The New Town of Edinburgh: An Architectural Celebration, Edinburgh : John Donald, 2019.
This collection of innovative essays celebrates the New Town of Edinburgh over the 250 years since its original creation. The contributing authors discuss the intellectual, economic and political contexts which provided the impetus for the city of Edinburgh to expand north of the Old Town, and analyse the New Town’s unique architectural status in terms of its size, monumentality and degree of preservation. For centuries, Scotland has pursued innovation, improvement, commerce and contact with England and the Continent; and since medieval times it has been an urbanising land of planned towns. This book reflects on the constantly changing dialogue between Edinburgh’s Old and New Towns, from the eighteenth century to the present time, as the city became increasingly commercialised. It also compares Edinburgh’s New Town with more recent new towns elsewhere, notably nineteenth century Dunedin in New Zealand and Scotland’s planned new-town movement of the twentieth century. The age of conservation is another of the central themes. By drawing on different approaches to the new town phenomenon in Scotland, this volume pays tribute to Scotland’s vibrant capital, and offers insights into new research on Scotland’s urban development.

Accéder au site de l’éditeur

Fames and FacesSophie Loussouarn, Fame and Faces: Portraits and Caricatures of Women in the Reign of George III, Indiebooks, 2018. “The spread of portraiture in eighteenth century Britain reflected a society increasingly conscious of representation, consumption and indeed celebrity. As Sophie Loussouarn skilfully portrays in this fascinating account, these changing sensibilities are beautifully captured by the portraiture of women. Ranging widely across the manners and mores of Georgian society, she shows how representation and display signalled the structures of power and identity. The result is a valuable contribution to our understanding of the rich material culture of the period.” Peter Catterall, Professor in British History, University of Westminster.

Accéder au site de l'éditeur


The Radiance of Small ThingsFrédérique Spill, The Radiance of Small Things in Ron Rash's Writing, The University of South Carolina Press, 2019.
The Radiance of Small Things in Ron Rash's Writing examines how the poet's language bristles with a variety of carefully registered sensory perceptions detailing minute objects, some of which, Frédérique Spill argues, less poetic minds than his might consider insignificant. Through its eleven chapters, each devoted to a different book in order of publication, Spill's study shows how prone Rash is to making violence cohabit with beauty, thus imbuing the dreariest situations with a poignant brightness, an unlikely luminescence. The overall discussion highlights the evolution of Rash's writing toward a dense inventiveness and a keen poetic awareness of the workings of the natural world, which reaches a peak with the publication of Above the Waterfall. However, readers more particularly interested in one specific book may consult chapters separately. The volume concludes with three interviews with Rash, respectively focusing on novels, short stories, and poetry. Through close readings and systematic observations of Ron Rash's writing, Spill hopes to illuminate these seemingly insignificant details. They somehow contain larger elements—textual components that could remain unnoticed but might very well prove fraught with significance.

Accéder au site de l'éditeur

CouvertureL'AmeParaphraséeL'âme paraphrasée : George Herbert (1593-1633), poèmes traduits et annotés par Camille Fort, Grenoble : UGA Editions, 2019.
Cet ouvrage est une traduction française de trente-deux poèmes majeurs extraits du Temple de George Herbert, poète anglais essentiel du XVIIe siècle. La mise en regard des textes français et anglais permet de s’étendre sur la poésie proprement dite, ses effets et ses subtilités. Écrite dans un style concis, émaillée de formules frappantes et éclairantes, l’introduction relève le défi consistant à donner à comprendre en quelques pages la signification, la nature et la portée de la poésie de Herbert. Le poète est en effet bien plus qu’un témoin des soubresauts religieux de son temps : il est celui dont « le cœur pérégrinant » exprime l’errance et l’obstination spirituelles de l’homme.

Accéder au site de l'éditeur

Oxford Handbook to Migration CrisesThe Oxford Handbook of Migration Crises
, coordonné par Cecilia Menjívar, Immanuel Ness et Marie Ruiz, Oxford : Oxford University Press, 2019.
The objective of The Oxford Handbook of Migration Crises is to deconstruct, question, and redefine through a critical lens what is commonly understood as "migration crises." The volume covers a wide range of historical, economic, social, political, and environmental conditions that generate migration crises around the globe. At the same time, it illuminates how the media and public officials play a major role in framing migratory flows as crises. The volume brings together an exceptional group of scholars from around the world to critically examine migration crises and to revisit the notion of crisis through the context in which permanent and non-permanent migration flows occur.

Accéder au site de l'éditeur
Carnet de recherche Hypothèses
Elias Msaddek (Doctorant)
Consulter le carnet de recherche


Journée d'étude agrégation (interventions)

Actualités

Cercles

Revue pluridisciplinaire du monde anglophone
www.cercles.com


 
Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page