Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

Conflits, représentations et dialogues dans l'univers anglo-saxon

Vous êtes ici : Accueil > Unités de Recherche > CORPUS

L’Equipe d’Accueil CORPUS est spécialisée dans l’étude des langages et de la mémoire dans les pays anglophones. Elle a été créée en 2008 par la fusion de l’ancienne JE 2440 (CERCLA) de l’Université de Rouen et du PPF NORMA (Normes et Marge) de l’Université d’Amiens. Il s’agit d’un laboratoire bi-site (Rouen-Amiens) focalisé exclusivement et résolument sur les études anglophones. Il réunit des littéraires, des civilisationnistes et des linguistes.

Dernières publications


Des mots aux actes n°6 (2017) : "Traduire le sacré"



Sous la direction de Florence Lautel-Ribstein

Contributeurs : Jacques Ancet, Stéphanie Anthonioz, Cyril Aslanov, Yunfei Bai, Pascal Bataillard, Roland Béhar, France Bhattacharya, Julie Brock, Jean Canavaggio, Sandra Contamina, Camille Fort, Bahareh Ghanadzadeh Yazdi, Marie-Carmen Giralt, Francine Kaufmann, Young-Hae Kim, Jean-René Ladmiral, Marc de Launay, Antonio Lavieri, Bénédicte Letellier, Rémi Mathieu, Daniel Negers, Marc-Alain Ouaknin, Sündüz Öztürk Kasar, Laurence Petit, Alexandra Sfoini, Sharan Kumar Subramanian, Nicolas Tournadre, Claude Tresmontant, Maria Zerari-Penin.

Télécharger le bulletin de commande

L'Atelier n°8.2 (2016) : "La séduction de l'image 1", Isabelle Gadoin et Marie Laniel (dir.) : 
http://ojs.u-paris10.fr/index.php/latelier/issue/view/47










Puissance de captation, de fascination, la séduction est ce pouvoir mystérieux et souvent incontrôlable qui s’exerce sur nous ou que nous exerçons sur autrui, par-delà tout raisonnement, tout système interprétatif figé, tout discours de vérité. Entre promesse et imposition, la séduction attire et effraye tout à la fois. Elle défie les catégories esthétiques : moins innocente que la grâce ou le charme, elle partage cependant avec eux une puissance étrange, qui peut paraître magique autant que maléfique. Distincte du simple plaisir esthétique lié à la contemplation du beau ou au réconfort de la mimésis, la séduction implique plutôt le sacrifice de la réalité et l’exaltation de l’apparence.

Amélie Junqua et Céline Mansanti (dir.), "Les Femmes et la BD : autorialités et représentations", RRCA 6 (2016) : 
https://rrca.revues.org/723

Aux Etats-Unis, les utilisatrices de Facebook représentent aujourd’hui 53% des utilisateurs de Facebook qui lisent de la bande dessinée, 40% de plus qu’il y a trois ans. Pourtant, moins de 30% des personnages et des écrivains de BD sont des femmes, même si ces chiffres progressent également (http://www.ozy.com/ acumen/ the-rise-of-the-woman-comic-buyer/ 63314). Le lectorat féminin représente donc un marché en expansion, qui pourrait être encore développé par un rattrapage entre productions féminines et productions masculines, ce dont les éditeurs américains semblent être bien conscients. Qui sont ces auteurs féminins ? quelles productions proposent-elles ? Comment ces propositions ont-elles évolué au cours du temps ? Comment peut-on les comparer avec les productions masculines ? Comment les femmes, en particulier, sont-elles représentées par les auteurs masculins et par les auteurs féminins ? Voici quelques-unes des questions qui ont présidé à la naissance de la journée d'étude sur les femmes et la bande dessinée, organisée à Amiens en juin 2016.
 

Actualités

Cercles

Revue pluridisciplinaire du monde anglophone
www.cercles.com


 

Liens utiles


SAES : http://www.saesfrance.org
(Société des Anglicistes de l'Enseignement Supérieur)

AFEA : http://www.afea.fr
(Association Française d'Etudes Américaines)

ESSE : http://www.essenglish.org(European Society for the Study of English)
Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page