Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

Pratiques Linguistiques : systèmes, institutions, transmissions

Vous êtes ici : Accueil > Unités de Recherche > CERCLL > Axes de spécialités > PraLing

DOMAINES DE RECHERCHE

L'axe de spécialité PraLing s’inscrit dans la continuité des travaux menés par l'ancien laboratoire LESCLAP (Linguistique et Sociolinguistique : Contacts, Lexique, Appropriations, Politiques) et rassemble des enseignants-chercheurs qui s’intéressent aux pratiques linguistiques dans les espaces roman et extra-européen et à leur saisie méthodologique et théorique, à la fois en synchronie et en diachronie, en lien avec les processus de standardisation, notamment en contexte de langues collatérales. Les pratiques linguistiques sont envisagées par rapport aux systèmes dont elles sont l’actualisation, aux différents outils qui les codifient et aux dispositifs qui en assurent la transmission.

 

Les recherches sur les pratiques linguistiques se déclinent en trois grands noyaux thématiques :  

 

Sous-axe 1 : Systèmes, diversité, typologie

 

Les systèmes linguistiques sont analysés à partir de leurs structures internes (phonologie, morphologie, syntaxe, sémantique, lexique) et à l’interface des différents niveaux. L’objectif est de documenter et de décrire la diversité des langues ainsi que les mécanismes de vitalité et de vulnérabilité et de cerner les phénomènes qui les distinguent, les réseaux dont elles témoignent, les dynamiques qu’elles englobent (langues en contactlangues collatéraleslangues d'héritage, langues en danger, ...). L’étude typologique des langues, dont l’axe PraLing s'est progressivement enrichi, est mise en relation avec la variation des usages et le facteur aréal.

 

Le travail sur les contacts entre les langues et les phénomènes de variation engage plusieurs domaines : les contacts entre langue officielle et autres langues de France, telles que le picard ; les dynamiques sous-tendant la diversité interne au français, mais également les langues de Chine, du Tibet et les langues amérindiennes, susceptibles d’approches similaires entre autres ; les pratiques linguistiques donnant lieu à la pidginisation et à la créolisation de langues aussi bien dans des contextes de colonisation qu’en dehors de ceux-ci, voire en général ; la documentation et la conservation des langues en lien avec les représentations spontanées (jugements des locuteurs) ; les contacts avec et entre les langues d’immigration et les langues autochtones, compte tenu des enjeux des mouvements migratoires dans un contexte de mondialisation. Cet axe se prévaut de la grande richesse de langues représentées au sein de l'équipe.

 

Sous-axe 2 : Codification et didactisation des savoirs linguistiques

 

En complément de ce premier regard empirique et analytique (sous-axe 1) porté sur les données linguistiques, l’attention se déplace sur les représentations métalinguistiques savantes (grammaires, dictionnaires, recueils, manuels…). L’analyse de ces représentations et des épistémologies corrélées amène à s’interroger sur l’existence de traditions sur le long terme de la culture linguistique. Ces traditions construisent et relaient un héritage de pratiques descriptives, normatives et théoriques dont il importe de retracer la circulation, la productivité ainsi que les effets d’obsolescence en regard des contextes scientifiques dans lesquels cet héritage culturel est convoqué et/ou réactivé. Les représentations linguistiques sont également appréhendées à travers les imaginaires culturel et idéologique qui les informent.

 

Les processus de transmission des pratiques linguistiques sont analysés également en lien avec la didactique des langues en contexte d’apprentissage ou d’acquisition de langues non-maternelles. Dans ce cas, plusieurs paramètres d’appropriation sont envisagés : la spécificité des publics et des objectifs, le capital plurilingue des locuteurs (à travers l’intercompréhension), l’acquisition de langues étrangères ou secondes (en milieu institutionnalisé et/ou en milieu naturel), tout comme la didactique des langues dans des contextes de langues non maternelles (en milieu institutionnel, par exemple), avec ou sans le recours aux technologies de l’information et de la communication (TICE).

 

Sous-axe 3 : Discours, médias, textualité numérique

 

L’étude des pratiques linguistiques amène à prendre en compte la transformation de celles-ci dans l’environnement digital et à dégager les spécificités des productions sémiotiques nativement numériques (discours, textes, images, vidéos, etc.). L’objectif est d’observer dans quelle mesure les nouveaux supports multimédias participent à la grammatisation des langues en tant que glottopolitiques et d’étudier comment l’écologie de la communication (et la catégorisation linguistique investie) s’adapte aux processus de désintermédiation et de réintermédiation activés par les cultures du numérique.

Manifestations

Colloques, journées d'étude, séminaires

En savoir +




Partenariats

  • Dans le cadre de l'alliance A2U entre les Universités de Picardie Jules Verne, d'Artois et du Littoral-Côte d'Opale, PraLing s'associe avec l'équipe Grammatica (U. d’Artois) pour proposer des actions scientifiques communes.

Équipe

Valentina BISCONTI, PR [responsable d’axe]
Bien DO BUI, MCF [co-responsable d’axe]
Yosra GHLISS, MCF
Jean-Michel ELOY, PR émérite
Cécile MATHIEU, MCF
Paula PRESCOD, MCF HDR
Jean-Michel ROBERT, MCF HDR honoraire
Guillaume ROUSSANGE, PAST
Camille SIMON, MCF
Hongyuan SUN, MCF (délégation CNRS en 2021-22, 2022-23)
Cristina UNGUREANU, MCF

Doctorants

Nadia ALAOUI-BAKKA
Marc DELARUE (co-direction, U. Sorbonne Nouvelle)
Nadia KESSAL
Aya LAJIMI
Sa HUANG
Andrei ONIGHI (co-direction, U. Cluj-Napoca - Roumanie)
Mahanie TADRIST
Nidhal TLILI
Ding XUDONG (co-direction, U. d'Artois)

Membres associés
Amir BIGLARI, docteur, ATER
Cindy CHARNEAU, doctorante, ATER
Alain DAWSON, docteur
Mamane Lawane ELH YAWALÉ, MCF, U. de Zinder (Niger)
Pascaline LEFORT, docteure
Fanny MARTIN, docteure
Albinou NDECKY, MCF
Ekaterina NOSSENKO-HERCBERG, PRAG, docteure
Nataliya SHUMAROVA, docteure
Liudmila SMIRNOVA, docteure

Focus on

Prix Georges-Dumézil 2021 de l’Académie française à Jean-Michel Robert pour Leibniz et les universaux du langage (Honoré Champion, 2021).

Séminaire d'axe 2022-2023

Responsables : Bien DOBUI et Yosra GHLISS
 

Mardi 4 octobre 2022

12h-14h, salle E215, Pôle Citadelle

TITRE : La dynamique de construction de sens dans le discours néolibéral et le discours féministe : quel(s) apport(s) de l’analyse du discours française aujourd’hui ?

INTERVENANTS : Thierry GUILBERT (CURAPP) et Yosra GHLISS (PraLing)

 

Vendredi 2 décembre 2022

(Horaire et salle à confirmer)

TITRE : La contrainte contraste comme motivation pour des push chains : le cas du pluriel amuzgo (oto-mangue)

INTERVENANTS : Noam FAUST (LLF, Paris 8) et Bien DOBUI (PraLing)

 

Lundi 27 février 2023

Programme à venir

 

Vendredi 7 avril 2023

Programme à venir

 

Lundi 12 juin 2023

Programme à venir

Projets

Langues en Picardie (2021-)
Enquête collaborative sur les pratiques multilingues de la Picardie avec les étudiants en MEEF de l’UPJV par le biais des Paysages linguistiques et Biographies langagières. Resp. : B. DO BUI


Linguistique outillée par compétences
, projet lauréat de l’appel à projets d’innovation pédagogique BQER 2021, porté par V. Bisconti et L. Meneses-Lerin (U. d’Artois - UR Grammatica).

VULNUS. De la vulnérabilité des langues, projet lauréat de l’appel à projets partenariats 2019-2020 MESHS (Maison Européenne des Sciences de l’Homme et la Société - Lille), porté par V. Bisconti et équipe PraLing. 

Réalisations

Monographies, ouvrages collectifs, numéros de revue

   

En savoir +

Archives


WEB TV

L'aréalité linguistique : questions de méthode / Small-scale areal Linguistcs Workshop

Journée d'étude internationale, webinaire, 21 mai 2021, resp. : B. Do Bui et O. Bondéelle.


P I C A R T E X T

La base de données Picartext, développée par le Centre d'Études des Relations et Contacts Linguistiques et Littéraires (CERCLL - EA 4283) avec le soutien financier initial (2009-2010) de la Région Picardie, est constituée de textes écrits partiellement ou totalement en picard, issus de l’ensemble du domaine linguistique picard, et composés depuis le XVIIIe siècle jusqu’à nos jours.

Les Carnets d'Ateliers de Sociolinguistique
Les Carnets d'Ateliers de Sociolinguistique (CAS) sont une revue de sciences du langage fondée en 2007, co-publiée par le CERCLL et les éditions L'Harmattan.
Désormais périodiques, les Carnets ont pour vocation prioritaire de publier les textes issus de colloques, d'ateliers et de journées d'études à thématique au moins partiellement sociolinguistique, à commencer par ceux organisés par le CERCLL. Les CAS publient aussi occasionnellement des textes hors thématiques dans une rubrique Varia ainsi que des comptes rendus d'ouvrages scientifiques.

En savoir +



Ne pas modifier cette zone.

Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page