Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

Équipe pédagogique sciences Po

Vous êtes ici : Accueil > UFR > UFR Droit, Science Politique > Dépt. de Science Politique

Myriam BachirMyriam Bachir
Docteure en science politique - Maîtresse de Conférences – HDR - Chercheure en science politique
Directrice Master Évaluation des politiques publiques
Domaines de spécialité : démocratie participative et procédures de consultation citoyenne ;  Sociologie de l’État et de l’administration comparée ; Sociologie de l’action publique et des élites politiques ; Politiques sociales et de la Ville, de transport et d’urbanisme, contractuelles, partenariales et multi-niveaux (national, européen, territorial) ; Pouvoir et  légitimité politique ; Méthodologie des sciences sociales et du politique.
Enseignements LMD et formations continues
: Sociologie de l’action publique (politiques sanitaires et sociales, urbaines et de la Ville, d’immigration, territoriales) ; Sociologie politique (élections, institutions publiques et systèmes politico-administratifs comparés, démocratie, transitions démocratiques, partis politiques) ; Politiques de réformes de l’État ; Expertise, conseil et évaluation des Épolitiques publiques, méthodes des sciences sociales. LMD auprès des Universités d’Amiens, Sarajevo, Belgrade, Madrid, Saint Domingue, et en formations continues auprès de l’ENA, de CNFPT, d’IPAG, de CNFPT, d’IRFFE. Contact : myriam.bachir@u-picardie.fr - tel +33(03)22827164 - fax +33(03)22827134         

Publications choisies
-Les Méthodes au Concret. Démarches, formes de l’expérience et terrain d’investigation (dir.), PUF, 2000,
-Mesurer la valeur de l’action publique en direction des citoyens, Université de Belgrade, 2004,
-« Évaluation des besoins de compétences des élus locaux », Observatoire de la Qualité Publique, 2010,
-« La démocratie participative au service de l’identité nationale ? Retour sur l’instauration gouvernemental d’un débat public (2009-10) », Identité nationale : instruments et usages,  CURAPP, PUF, 2014,
-«Retour sur la place du sens dans l’action publique. La démarche cognitive appliquée aux politiques de l’élite du Welfare en France : tensions entre rôle social de l’État et politiques libérales (1980-2000) »,  Estado, Planejamento e Administração Pública no Brasil, Brésil, juin 2014.

Communications récentes
- «La participation des habitants et la politique de la Ville », Assises de la Politique de la Ville, 2011,
- Co-organisatrice du colloque « Évaluation des politiques sociales : méthodes participatives et diagnostic de territoire pour une stratégie de changement », CURAPP, UPJV, Conseil Général de la Somme, CAF de la Somme,  2012,
- Co-organisatrice du colloque « Identité nationale : instruments et usages »,  Communication : « La démocratie participative au service de l’identité nationale : retour sur le « grand débat » de 2009-2010 », CURAPP, 2012,
- «Administration publique et délibération », Seminario Internacional « Estado, Planejamento e Administraçao Publica no Brasil », IMAP, Curitiba, Brésil, décembre 2013.
Pierre-Yves Baudot
Professeur de science politique, membre du CURAPP-ESS
Il est en charge du cours de sociologie de l’action collective (L2), de politiques publiques et de sociologie des organisations partisanes (L3) et du cours de théorie politique (M1) ainsi que d’un séminaire de recherche en M2. Il est membre du CURAPP. Après avoir travaillé sur les politiques symboliques, notamment les funérailles des présidents de la République en France entre 1877 et 1996, il s’intéresse aujourd’hui à la fois aux politiques du handicap en France et aux instruments de modernisation de l’administration en France. Il a récemment coordonné (avec Anne Revillard) un numéro spécial de Gouvernement et Action publique sur les politiques des droits  (2014/4) et a dirigé (avec Anne Revillard) l’ouvrage collectif L’Etat des droits. Politique des droits et pratiques des institutions (Presses de Sciences Po, 2015).

Publications
Liste complète : https://u-picardie.academia.edu/PierreYvesBaudot
Virginie Bussat Virginie Bussat
Maître de conférences associée en science politique à l’UPJV
Membre associée au CURAPP-ESS.
Chef de projets à l’association ASTREES, laboratoire social qui réalise études et recherches sur les conditions de travail, l’emploi et le dialogue social.
Elle assure des enseignements sur la sociologie de l’action publique (Master 1) et sur l’évaluation des politiques publiques (Master 2 professionnel). Elle coordonne la communication du département de science politique de l’UPJV. Ses recherches actuelles portent sur la sociologie des producteurs des politiques sociales (les élites du social), les politiques de lutte contre les discriminations et la construction de l’identité nationale dans les politiques sociales. Elle a co-organisé un colloque interdisciplinaire intitulé « L’identité nationale : instruments et usages » (Amiens, 12 et 13 avril 2012). Contact : virginie.bussat@u-picardie.fr

Publications 2014/2015
- Bussat Virginie & Bachir Myriam, «Retour sur la place du sens dans l’action publique. La démarche cognitive appliquée aux politiques de l’élite du Welfare en France : tensions entre rôle social de l’État et politiques libérales (1980-2000) »,  Estado, Planejamento e Administração Pública no Brasil, Brésil, 2014.
- Bussat Virginie & Soleymani Dagmar, 2015, Egalité et diversité. Politiques publiques et inititiaves d’employeurs, Transfer, revue de la Confédération européenne des syndicats CES/ETUI, coord. Steve Jefferys.
Stéphanie Guyon Stéphanie Guyon
Maîtresse de conférences en science politique à l’UPJV
Directrice du département de science politique.
Elle est en charge du cours d’introduction à la sociologie en L1 de science politique et de sociologie de l’action collective en L2 et assure des enseignements de méthodologie des sciences sociales en L3, Master 1 et 2 de science politique. Depuis 2011, elle est responsable du stage d’enquête de terrain qui se déroule en Master 1 et Master 2 recherche. Stéphanie Guyon est membre du CURAPP-ESS et du comité de rédaction de la revue Politix. Depuis son doctorat soutenu à l’Université Paris 1, ses recherches portent sur la question du legs colonial dans l’Outre-mer français, en particulier en Guyane. Elle participe depuis 2010 au programme de recherche européen SOGIP (Scale of Governance, the UN, the States and Indigenous Peoples). Depuis 2014, elle est membre du projet Autochtom financé par l’Agence Nationale de la Recherche dans lequel elle commence une nouvelle enquête sur la justice familiale en Guyane, Nouvelle-Calédonie et Polynésie française. Contact : stephanie.guyon@u-picardie.fr

Publications
-
« Des ‘‘primitifs’’ aux ‘‘autochtones’’. Savoirs ethnologiques et politiques publiques en Guyane de 1946 à nos jours », Genèses, 91, 2013, p. 51-70
- « Des marges ultra-marines de la République au parlement : trajectoires de députées guyanaises », Parlements, 19, 2013, p. 91-106.
Laurence Jourdain Laurence Jourdain
Maître de conférences en science politique à l’UPJV et membre du CURAPP-ESS.
Responsable des 2e et 3e années de la Licence mention science politique.
Elle assure des enseignements sur les institutions politiques étrangères et la politique internationale (L2), la politique européenne (L3) et la politique étrangère (M1). Ses recherches actuelles portent sur la construction européenne et sur les résistances qu’elle suscite (voir par exemple : « Comment peut-on militer à Bruxelles pour une ‘Autre Europe’ ? », Politique européenne, n° 43, 2014, p. 172-203, ou « ALTER-EU : un entrepreneur de morale à l’échelle européenne ? », in R. Hernu, dir., Morale(s) et droit européen, éditions du CURAPP, à paraître en 2014). Elle a par ailleurs co-organisé un colloque interdisciplinaire intitulé « L’identité nationale : instruments et usages » (Amiens, 12 et 13 avril 2012), dont les actes doivent être publiés prochainement aux éditions du CURAPP. Contact : laurence.jourdain@u-picardie.fr
 
Patrick Lehingue Patrick Lehingue
Professeur de science politique à l’UPJV,
Responsable du Mastère 1 Administration Publique à l’IPAG et du Master 2 Recherche Etude Enquêtes Politiques . Opinions..
Il a en charge le cours de Sociologie électorale, puis de Construction et Interprétation des Données en M1 science politique, de Sociologie du journalisme en L3, d’Economie Politique, et de Construction des Indicateurs en MAP, et le séminaire de Sociologie des Opinions en M2R.
Patrick Lehingue est chercheur au CURAPP-ESS, et membre élu du Comité National du CNRS (section 40). Ses recherches portent principalement sur la sociologie du vote, et des rapports sociaux à la politique, sur la sociologie de la quantification (sondages d’opinion, indicateurs), et sur la transformation juridique des règles du jeu politique (statut de l’élu, financement des campagnes et des partis). Il travaille actuellement sur les rapports des étudiants à la politique (enquête Spel), sur les votes frontistes, et sur la mise en correspondance statistique des votes et des attributs sociaux. Contact : patrick.lehingue@u-picardie.fr

Ouvrages publiés
- Enjeux Municipaux, la constitution des enjeux politiques dans une élection municipale, (en collaboration avec D. Gaxie), PUF, 1984, 279 pp.
- Mobilisations électorales, ( en co-direction avec J. Lagroye et F. Sawicki), PUF, CURAPP CERAPS, 2005, 366 p.
- Subunda : Coups de sonde dans l’océan des sondages, eds Le Croquant, 2007, 267 pp
- Le vote. Approches sociologiques de l’institution et des comportements électoraux, La Découverte, coll. Grands Manuels, 2011, 287pp. 
- Les rapports ordinaires au politique (codir avec F. Buton, N. Mariot, S. Rozier), PUF, 2014 (à paraître).
pas de photo François Rangeon
Professeur de science politique à l’UPJV
francois.rangeon@wanadoo.fr
domaines d’enseignement : politiques territoriales, management des organisations, méthodes des sciences sociales
permanences : lundi, mardi et mercredi après-midi

Publications 2014

« Le sens du droit », Mélanges N.Decoopman, PUF
« La création d’un centre de recherches en sciences politiques et juridiques : le CURAPP », in B.Poucet (dir.), La recherche scientifique en Picardie aux XIXe-XXe siècles, éd. Encrage
« Intérêt général » et « Bien commun » in P.Mbongo (dir.), Dictionnaire encyclopédique de l’Etat, éd. Cujas
« Les assemblées locales et le principe de neutralité », Revue Lamy des Collectivités Territoriales
Sébastien Vignon Sébastien Vignon est maître de conférences en science politique à l’Université de Picardie Jules Verne (Amiens). Il dispense le cours d’introduction à la Science politique et de Sociologie politique en L1 de Droit et en L1 de Science Politique. Il assure un enseignement de Méthodologie des Sciences Sociales (techniques d’enquête quantitative) en Master 2 Professionnel « Evaluation des Politiques Publiques » et en Master 2 Recherche « Enquêtes, Etudes, Politiques, Opinions ».
Sébastien Vignon est membre du CURAPP-ESS. Ses travaux portent sur le métier politique (mairies et institutions intercommunales), les comportements électoraux (abstention, vote FN) et les sociabilités dans les mondes ruraux. Il a récemment publié « Les élections municipales au village : un scrutin consensuel ? Quelques éléments à partir du département de la Somme », Métropolitiques, 24 mars 2014. URL : http://www.metropolitiques.eu/Les-elections-municipales-au.html et co-coordonné (avec Michel Koebel), le numéro de la Revue Savoir-Agir, Les enjeux des élections municipales, 2013. Contact : sebastien.vignon@u-picardie.fr

Chloé Vlassopoulou Chloé Vlassopoulou est spécialisée en analyse des politiques publiques, dans une perspective comparative et historique. Elle est chargée des cours d’Introduction à l’analyse des politiques publiques et de politique comparée en L3, du cours de sociologie de l’Etat et action publique en M2 et du séminaire d’instruments d’action publique en M2. Elle est membre du CURAPP-ESS et membre du comité de rédaction des revues « Cultures et Conflits », « Global Environment » et « Aegean Journal of Environmental Sciences ». Depuis son doctorat soutenu à l’Université Paris II Panthéon Assas, ses recherches portent sur les politiques de lutte contre la pollution de l’air, le changement climatique et le problème actuel des migrations environnementales au niveau européen et international . Elle a dirigé la recherche collective EXCLIM et participe à l'équipe de recherche AIRIN. Elle est membre du comité scientifique des programmes PRIMEQUAL et GICC (Ministère de l'environnement). Elle a récemment publié (avec B. Kalaora) l’ouvrage Environnement, Société et politique : pour une sociologie de l’environnement, éd. Champ Vallon, (2013) et C.A. Vlassopoulos, (2013), “How policies change?. The case of clean air policy in France and Greece”, in M. Hill (dir), Exploring the public policy process through case-studies, The Policy Press.
Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page