Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

Le département d'Histoire de l'Art et Archéologie

Vous êtes ici : Accueil > UFR > UFR des Arts > Histoire de l'Art


La formation en Histoire de l'Art et Archéologie :
Licence - Master - Doctorat

Le cursus permet aux étudiants d'acquérir des connaissances d'ordre historique, visuel et théorique pour mener une recherche approfondie en Histoire de l'Art ou en Archéologie.

La maîtrise de la langue française, le goût pour les mots, la richesse et la précision du vocabulaire sont des compétences essentielles à la formation en Histoire de l'Art et Archéologie.

L'équipe pédagogique se compose essentiellement d'enseignants-chercheurs, membres du laboratoire TRAME ou du Centre de Recherche en Arts et Esthétique.

L'UFR des Arts a tissé de nombreux partenariats avec les institutions et structures artistiques régionales en lien avec la formation, la recherche et les débouchés professionnels.

DÉBOUCHÉS PROFESSIONNELS de la licence en Histoire de l'Art:
-Métiers de la culture : conservateur du patrimoine, attaché de conservation, assistant de conservation, documentaliste, médiateur du patrimoine, le tout pour des services publics (fonction publique d'Etat ou territoriale), des institutions, des associations ou des entreprises du secteur artistique et culturel (musées, centres d’art, lieux d’exposition, fondations, services culturels…).
-Métiers du marché de l’art : antiquaire, galeriste, assistant de galerie, expert en livres anciens ou en œuvres d’art, commissaire-priseur, assureur spécialisé en œuvres d’art (après une formation complémentaire).
-Métiers de l’enseignement et de la recherche : chercheur, enseignant-chercheur (après un doctorat).
-Métiers du journalisme et de l’édition : éditeur, iconographe, critique d’art (journaux généralistes, revues spécialisées, catalogues).        

            

La première année "PORTAIL ARTS"

Ces informations pour la rentrée de septembre 2018 sont données à titre provisoire, et ne sont pas contractuelles.

Inscriptions sur Parcoursup

En L1, les études de licence se structurent autour d'un portail composé de 4 Unités d’Enseignement, proposant une ouverture importante en Arts plastiques, Histoire de l'art et Arts du spectacle, de manière à rendre possible une orientation avisée de la part des étudiants au sein des différents parcours proposés en Licence 2 et Licence 3.
 
Les UE 1 et 2, Cours fondamentaux, proposeront un éventail de cours théoriques émanant de chaque département. L’étudiant devra, par semestre, suivre 4 enseignements fondamentaux.

L’UE 3, Cours pratiques, proposera un panel de travaux dirigés et d’ateliers émanant de chaque département et sera lui aussi à effectif réduit pour privilégier une initiation appliquée et personnalisée des champs théoriques proposés à l’exploration de l’étudiant. L’étudiant devra sur chaque semestre suivre 4 enseignements de travaux dirigés avec au minimum 1 atelier et 2 ateliers au maximum.

L'UE4, Projet encadré ;

L’UE 5, Compétences transverses: langues vivantes, renforcement en langue française, compétences numériques, projet professionnel.

Pour la première année : inscriptions sur Parcoursup

Les deuxième et troisième années

Ces informations pour la rentrée de septembre 2018 sont données à titre provisoire, et ne sont pas contractuelles.
Inscriptions sur
e-candidat

La licence mention « Histoire de l'art et archéologie » propose un panorama des différents modes de création (architecture, peinture, sculpture, arts graphiques et décoratifs…), depuis la préhistoire jusqu’à l’époque actuelle. L’enseignement est réparti en quatre périodes académiques (Antiquité, Moyen Âge, Temps modernes, Époque contemporaine), sans limitation géographique (existe ainsi une ouverture sur les arts de l’Islam et les arts d’Afrique, d’Asie et d’Amérique). Un enseignement en préhistoire est motivé par la présence de sites archéologiques importants à proximité d’Amiens. L'enseignement en art  médiéval se base largement sur le riche patrimoine de l'ancienne Picardie –  par exemple les cathédrales d'Amiens et de Beauvais. Les enjeux  historiographiques et patrimoniaux sont également au coeur de l’enseignement théorique. Il est attendu des étudiants une maîtrise de la chronologie, du vocabulaire technique et des méthodes d’analyse des oeuvres. Plus largement, ils doivent connaître les principaux artistes et courants artistiques qui ont marqué l’histoire de l’art, les principaux auteurs (historiens et théoriciens), mais aussi les conditions socio-économiques de création à travers le temps. On attend, bien entendu, qu’ils connaissent les principaux musées de leur région et qu’ils fréquentent régulièrement les grandes institutions nationales.

  • L2 puis L3 mention "Histoire de l'Art". Inscriptions sur e-candidat
    En choisissant « Histoire de l’art et archéologie » en Licence 2, les étudiants s’acheminent vers une appréhension plus spécifique de la discipline basée sur l’étude de quatre grandes périodes (Histoire de l’art antique, Histoire de l’art médiéval, Histoire de l’art moderne, Histoire de l’art contemporain), à laquelle s’ajoutent des modules d’historiographie et d’histoire de la critique d’art.
    La Licence 3 vise à enrichir les connaissances et à accroître les compétences acquises lors des années précédentes à la fois par l’étude des quatre grandes périodes déjà citées mais aussi par l’étude de l’histoire sociale de l’art, des questions patrimoniales, de l’art préhistorique et des arts non-occidentaux. A ceci s’ajoute l’obligation d’accomplir un stage d’au moins une semaine entre les semestres 3 et 6 à valider en Licence 3.
L’UE 1, Approche pluridisciplinaire, commune aux trois mentions de l’UFR, coordonne sur 2 semestres des cours magistraux assurés par des enseignants de l’UFR et des intervenants invités, proposant une réflexion à partir de pratiques artistiques actuelles.

L’UE 2 en deuxième année, Création et discours sur l'art : historiographie (semestre 3) ; critique d'art (semestre 4). L'UE 2 en troisième année, Art et Société : Histoire sociale de l'art,  Collections et Musees (semestre 5) ; Histoire sociale de l'art, Patrimoine en Hauts de France (semestre 6)

L'UE 3 (cours magistraux) et UE 4 (travaux dirigés) sont des fondamentaux disciplinaires : histoire de l'art antique - médiéval - moderne - contemporain - histoire des arts non-occidentaux - théorie et histoire du cinéma ou théorie et histoire du théâtre

L'UE 5, compétences transverses : langues étrangères, pratiques numériques, projet professionnel.

Inscriptions sur e-candidat

Les Masters en Histoire de l'Art

Inscriptions sur e-candidat

Sans abandonner les atouts de la pluridisciplinarité au sein de l’UFR, ce Master permettra une spécialisation progressive en offrant deux parcours, un parcours théorique complet « Histoire de l'art » (seul passeport reconnu par les professionnels de la conservation, du marché de l’art et de la recherche en art) et un parcours « Régie des œuvres et montage d’expositions »  (ROME), unique en son genre en France, qui en un an offre une formation intensive et très spécialisée dans un domaine où le niveau M2 est désormais systématiquement requis.

La première année fonctionne comme un portail comprenant une offre propre et des modules mutualisés ou libres, soit au sein de l’UFR, soit dans d’autres UFR (Lettres, Langues et Sciences de l’Homme et de la Société). Il permet d’acquérir des compétences communes et professionnalisantes en matière de recherche documentaire, de rédaction de mémoire, de problématisation, d’informatique et de langues. Chaque étudiant choisit une période historique majeure et une autre à titre de mineure, ce qui permet d’éventuelles réorientations.

 
La deuxième année, Master d'Histoire de l'Art,
parcours "Régie des Œuvres et Montage d'Exposition"

Parcours sélectif professionnalisant, qui a pour but de familiariser les étudiants avec la gestion matérielle des œuvres d'art, leur conservation, leur exposition, et dans le cas de l'art actuel, leur production. L'ensemble des moyens d'analyse et de gestion matérielle liés aux œuvres d'art y sont abordés, au sein des principaux contextes institutionnels (musées, monuments historiques, galeries, etc.).
Cette formation se déroule en deux temps : en classe au premier semestre et en stage (minimum trois mois) au second semestre.

Débouchés professionnels : Régisseur d’œuvres pour des musées, des centres d’art, des galeries, des maisons de vente ; monteur d’expositions ; chargé de collections ; assistant de conservation ; chef de projet dans les entreprises de transport d’œuvres d’art.

Inscriptions sur e-candidat
La deuxième année, Master d'Histoire de l'Art

Parcours théorique  complet en Histoire de l'art, seul passeport reconnu par les professionnels de la conservation, du marché de l’art et de la recherche en art.

Débouchés professionnels :

-Métiers du marché de l’art : commissaire-priseur,  antiquaire, galeriste, assistant de galerie, expert en livres anciens ou en œuvres d’art, assureur spécialisé en œuvres d’art (après une formation complémentaire).
-Métiers de l’enseignement et de la recherche : chercheur, enseignant-chercheur (après un doctorat).
-Métiers du journalisme et de l’édition : éditeur, iconographe, critique d’art (journaux généralistes, revues spécialisées, catalogues).

Inscriptions sur e-candidat
Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page