La validation des acquis en 10 questions

1. VAP et VAE, quelle différence ?

2. Existe-t-il une limite d'âge pour passer la VAE ?

3. Combien de temps faut-il pour préparer une VAE ?

4. Faut-il déjà posséder un diplôme avant d'engager une démarche de V.A.E ? 

5. Peut-on se faire aider pour monter un dossier VAE ?

6. Qui peut prendre en charge les frais liés à la validation ? 

7. Comment est calculée la durée d'activité prise en compte dans la demande de VAE ? 

8. Comment faire lorsqu'on ne connait pas le diplôme ou titre professionnel que l'on veut valider ?

9. Comment prouver mon expérience ? 

10. Peut-on déposer plusieurs demandes de VAE ?

1. VAP et VAE, quelle différence ?

La VAP (Validation des Acquis Professionnel) permet à un candidat d'entrer dans une formation pour laquelle il ne possède pas le titre ou le diplôme requis. Il s'agit d'une "autorisation d'inscription par dispense de titre requis" dans le cadre d'une poursuite ou d'une reprise d'études.

Par exemple : vous êtes titulaire d'un diplôme de niveau Bac+2 et vous souhaitez intégrer un Master 2 (niveau Bac +5). Une commission se réunira pour décider si votre parcours professionnel peut vous permettre d'intégrer la formation.

La VAE (Validation des Acquis de l'Expérience) permet à un candidat d'obtenir tout ou partie d'un diplôme par la reconnaissance de son parcours professionnel et personnel, à condition de justifier de 3 années minimum d'activité salariée ou non salariée présentant un lien direct avec le diplôme visé. Il s'agit donc pour le candidat d'obtenir tout ou partie d'un diplôme sans suivre le parcours de formation traditionnel.   Ces 2 dispositifs répondent à des projets et des objectifs différents, il est important de ne pas les confondre et d'avoir bien identifié la problématique qui vous concerne (reprise d'études ou validation d'un parcours passé).  

2. Existe-t-il une limite d'âge pour passer la VAE ? 

Non. La seule condition est que votre expérience professionnelle soit supérieure à trois ans et bien en rapport avec la certification visée

3. Combien de temps faut-il pour préparer une VAE ?

Il faut compter au maximum un an. Vous devrez d’abord attendre la décision de recevabilité de votre dossier - entre un à deux mois - puis constituer le dossier d’analyse de votre expérience. C’est l’étape la plus longue. La réponse du jury peut être immédiate ou communiquée une dizaine de jours plus tard.

4. Faut-il déjà posséder un diplôme avant d'engager une démarche de V.A.E ? 

NON, aucune condition de formation n'est exigée préalablement à une demande de V.A.E.

5. Peut-on se faire aider pour monter un dossier VAE ?

Oui, un accompagnement vous est proposé. Il n'est pas obligatoire, mais il est fortement conseillé. Il s'agit d'une aide méthodologique pour la rédaction du dossier.    Cet accompagnement est payant, mais selon votre situation professionnelle, différents organismes peuvent vous aider à financer cette prestation.  

6. Qui peut prendre en charge les frais liés à la validation ? 

Différents organismes qui participent au développement de la formation continue peuvent financer la VAE : état, régions, OPACIF, OPCA, ou à titre personnel.   Pour les demandeurs d'emploi : Le Conseil Régional et/ou le Pôle Emploi.   Pour les salariés du secteur privé : Financement par l'entreprise dans le cadre d'un plan de formation, du DIF ou par l’Organisme Paritaire Collecteur Agrée dont dépend votre entreprise (OPCA).  

7. Comment est calculée la durée d'activité prise en compte dans la demande de VAE ? 

La durée d'activité (minimum de trois ans en rapport avec le diplôme visé) est calculée par cumul. Celui-ci prend en compte les activités exercées de manière continue ou discontinue, à temps plein ou à temps partiel, en France ou à l'étranger.

Attention : ne sont pas prises en compte les périodes de formation initiale ou continue, ainsi que les stages et les périodes de formation en milieu professionnel, effectués pour la préparation d'un diplôme ou d'un titre de l'enseignement professionnel.

8. Comment faire lorsqu'on ne connait pas le diplôme ou titre professionnel que l'on veut valider ?

Vous pouvez rencontrer un conseiller dans un Point Relais Conseil (PRC). Les PRC sont implantés dans toute la région Picardie

9. Comment prouver mon expérience ? 

Il est nécessaire de joindre au dossier de recevabilité des documents qui justifie de votre expérience.

Ces documents peuvent être:

  • Pour les activités salariées :

- attestation d'employeur
- bulletin de paie
- relevé de carrière

  • Pour les activités bénévoles :

- une attestation signée de 2 responsables de l'association ayant pouvoir de signature  

  • Pour les activités non salariées :

- l'inscription auprès des organismes habilités et les justificatifs de durée.  

10. Peut-on déposer plusieurs demandes de VAE ?

  • Vous pouvez, au cours de l'année civile, déposer jusqu'à 3 dossiers pour 3 diplômes différents
  • Vous ne pouvez déposer, au cours de la même année civile et pour un même diplôme, qu'un seul dossier dans un seul établissement.

Plus d'informations sur www.vae.gouv.fr