Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

FEDER - Unité de recherche MP3CV

Vous êtes ici : Accueil > Recherche > Projets internationaux

Projet IRMA – IRC, Microcirculation et Aldostérone

Porteur : Jean-Marc CHILLON
Soutien financier FEDER : allocation post-doctorale de 40 764,12 €
Objectif du projet : La prévalence des maladies cardiovasculaires est très élevée chez les patients atteints d'insuffisance rénale chronique (IRC) et les maladies cardiovasculaires contribuent pour 50% de la mortalité observée chez ces patients, dès les premiers stades de la pathologie. Dans ce projet, nous nous intéresserons aux conséquences de l'IRC au niveau de la microcirculation en ciblant le territoire cutané et le territoire cérébro-vasculaire. Nous nous intéresserons plus particulièrement au rôle joué par l'aldostérone et les récepteurs minéralocorticoïdes dans les altérations observées. Dans le cadre de ce projet, les enjeux technologiques consistent en la mise au point de la technique de laser Doppler thermostatique dans notre modèle d'IRC chez la souris.

CALARTOS - Calcification artérielle osseuse : intérêt dans la prise en charge chirurgicale de longues pertes de substances osseuses par technique de Masquelet »

Porteur : Romuald MENTAVERRI
Soutien financier FEDER : allocation post-doctorale de 40 764,12 € + allocation ingénieur de 49 302,84 €
Objectifs : Le projet CARLATOS vise à accroître les connaissances sur la néo-ostéosynthèse reconstructrice et propose d’explorer les mécanismes moléculaires de l’action de la membrane induite lors de l’ostéosynthèse mais aussi d’explorer la substitution de cette membrane induite par du tissu artériel pour améliorer la reconstruction du tissu osseux. Cette deuxième approche permettra de générer une nouvelle pratique médicale de reconstruction osseuse et d’améliorer la prise en charge du patient nécessitant une telle reconstruction.
Développé chez le rat, notre modèle d'étude reproduit la régénération de grandes pertes de substances osseuses et reproduit la technique chirurgicale dite « de Masquelet » utilisée en clinique. Afin d'affiner cette approche, il nous semble incontournable de développer un modèle chez la souris de régénération de grandes pertes de substances osseuses. En effet, la mise en place chez des souris sauvages nous permettra d'avancer vers une étude ciblée des évènements moléculaires impliqués et ceci grâce aux nombreux modèles murins transgéniques aujourd'hui établis et utilisés en recherche. La transposition de ce modèle chez la souris se fera en étroite collaboration avec les équipes de Chirurgie Maxillo-Faciale du CHU d'Amiens (Pr Devauchelle). La personne qui sera recrutée sur le poste d'IGE2 mutualisé s'attachera également à essayer de reproduire la mise en place de membranes induites en réponse au PMMA au niveau de la sphère cranio-faciale chez l'animal.
En plus des compétences scientifiques, la personne recrutée devra également faire preuve de qualités managériales et de leadership, prérequis indispensables à sa présentation de candidature future en qualité de chargé de recherche auprès des instances de l'INSERM.
Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page