Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

FEDER - Unité de recherche HEMATIM

Vous êtes ici : Accueil > Recherche > Projets internationaux

MYELOFLOW - Etude quantitative de l'instabilité génétique par cytométrie en flux dans les syndromes myélodysplasiques

Porteur : Loïc GARÇON
Soutien financier FEDER : 1 allocation post-doctorale de 20 382,06 €
Objectif du projet : Le projet MYELOFLOW est basé sur le développement de nouvelles méthodes d'étude de l'instabilité génétique dans les syndromes myélodysplasiques. L'instabilité génétique est actuellement principalement évaluée par l'étude en cytogénétique conventionnelle qui n'analyse qu'un nombre limité de mitoses (vingt en général). L'utilisation d'une technologie novatrice telle que l'lmageStream permet, en combinant les avantages de la microscopie et de la cytométrie, d'accéder à de nouvelles méthodes d'étude beaucoup plus sensibles, à la fois dans les cellules hématopoïétiques médullaires (mesure des loci y-H2AX, reflétant les cassures d'ADN double brin) et dans les érythrocytes/réticulocytes circulants (quantification des micronoyaux). L'objectif est d'évaluer l'impact de ces quantifications sur le pronostic de ces affections pré-leucémiques.

GENEPIC - Identification et caractérisation de nouveaux gènes impliqués dans les fentes ara-faciales

Porteur : Sylvie TESTELIN
Soutien financier FEDER : 1 allocation doctorale de 46 296,30 €
Objectif du projet : Les fentes oro-faciales représentent tes malformations cranio-faciales congénitales les plus fréquentes chez l'homme, avec une incidence d'1/700 naissances, soit environ 35 nouveaux cas/an en Picardie. Leur diagnostic et leur en prise en charge multidisciplinaire, à long terme sont bien organisés régionalement au sein du CHU d'Amiens, A l'heure des nombreuses révolutions et avancées technologiques, nous désirons profiter des progrès significatifs dans les moyens d'étude du génome pour identifier et caractériser de nouveaux gènes impliqués dans les fentes ara-faciales. Grâce à une collaboration européenne s'appuyant sur le recrutement régional, nous souhaitons étudier ces patients par analyse génétique de nouvelle génération. Nous espérons ainsi découvrir de nouveaux gènes de fentes ore-faciales, et conforter la visibilité régionale sur cette thématique.
Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page