Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

Développement durable

Vous êtes ici : Accueil > L'université > Développement durable > Mission

Consciente des enjeux en la matière, l’Université de Picardie Jules Verne s’est engagée dans la voie du développement durable depuis plusieurs années, nommant un chargé de mission Développement durable, qui s’est entouré d’un comité de travail regroupant enseignants-chercheurs, étudiants et personnels administratifs et techniques. Parmi les engagements forts pris par l’UPJV, le soutien affirmé au projet “Université Zero Déchet : UZéroD”, le bilan carbone partiel, la participation au l'enquête EVADDES, la charte développement durable...

NOS OBJECTIFS

Consciente des enjeux environnementaux, l’UPJV, entend engager une politique volontaire dans les domaines suivants :

► Déplacements : favoriser une mobilité douce et responsable, développer des services et des relations avec les structures locales

► Énergie : travaux de réhabilitation, responsabilisation et optimisation des consommations

► Déchets : généralisation du tri, réduction des déchets

► Achats : favoriser les achats décarbonés, recyclables, bio et locaux

► Enseignement : sensibilisation aux enseignements en matière de développement durable

► Recherche : matériaux innovants, stockage de l'énergie, écologie, perturbateurs endocriniens, politiques publiques...

Le projet UZéroD (Université Zéro Déchet) a été primé par la Fondation UPJV. Etre lauréat, c’est s’engager pleinement pour mener à bien notre objectif, celui de penser une « université durable » pour une valorisation croissante. Nous sommes toutes et tous les habitants responsables de notre université et de notre planète. Habitons réellement notre espace universitaire en réduisant le poids de nos poubelles !

NOS ACTIONS

Création du comité de développement durable

Création d'une Charte développement durable, rédigée par le Comité de développement durable pour établir les axes sur lesquels notre établissement s’engage. Cette charte fait état d’un certain nombre d’actions déjà réalisées ou à mettre en place dans la logique de Campus durable vers lequel nous tendons.

Soutien aux initiatives en faveur du développement durable (projet “Université Zero Déchet : UZéroD”)

Bilan carbone (complété prochainement et remis à jour régulièrement)

Enquête d'auto-évaluation sur le développement durable dans l'enseignement supérieur (EVADDES) pour avancer dans une démarche de Campus durable.

Mise en place de plans financiers et conclusion de partenariats avec différents acteurs que nous nous engageons vers une université durable (le prochain Contrat Pluri-annuel État-Région ainsi que notre plan pluriannuel d’investissements intègrent des constructions et rénovations répondant pleinement aux enjeux énergétiques).

Signature d'une convention signée avec la Caisse des dépôts, visant à mettre en oeuvre une procédure d’Intracting qui consiste à financer mutuellement des opérations simples apportant rapidement des solutions intéressantes en termes d’économie d’énergie.

EVADDES

L'outil d'auto-évaluation dans l'enseignement supérieur EVADDES comporte 5 axes :

1 - Stratégie et gouvernance
2 - Enseignement et formation
3 - Recherche
4 - Gestion environnementale
5 - Politique sociale et ancrage territorial.

Les meilleurs résultats apparaissent à l'axe 5 (politique sociale et ancrage territorial,) suivi de l'enseignement et de la recherche, tandis que Stratégie et gouvernance ainsi qu'environnement sont les axes qui font les moins bons scores. Le bon résultat de l'axe 5 traduit notamment les efforts déployés dans le cadre de « accès et réussite » (faciliter l'intégration des lycéens dans l'enseignement supérieur) ainsi que l'accent qui a été mis sur la promotion interne dans l'université. Le potentiel en matière de développement durable tient, en matière d'enseignement (axe 2), à l'existence de Masters et de licences professionnelles spécialisés dans ce domaine et à des enseignements spécifiques de développement durable dans différentes formations dont la spécificité n'est pas le développement durable. L'existence de plusieurs laboratoires travaillant sur des questions liées au développement durable permet à l'UPJV de se positionner correctement en la matière. Par contre on constate un certain retard pris en matière de gouvernance (l'existence d'un chargé de mission développement durable et d'un comité développement durable est récente) et pour tout ce qui concerne spécifiquement l'environnement (en particulier la bio diversité).
Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page