Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

Le projet FullScan du MIS financé par le programme franco-japonais PHC Sakura

Vous êtes ici : Accueil > L'université > Actualités > Recherche > Prix & Découvertes

International, Recherche

Actualité du 29-01-2018 au 29-01-2020

Le projet porté par le MIS a reçu une aide de 7500 euros pour financer les déplacements France-Japon au cours du développement du projet programmé sur 2 ans.


PHC SAKURA

PHC SAKURA

Mis en œuvre au Japon par la Japan Society for the Promotion of Science (JSPS) et en France par les ministères de l'Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), le programme PHC Sakura est le partenariat Hubert Curien (PHC) franco-japonais de coopération pour la science et la technologie. Son objectif est de développer les échanges scientifiques et technologiques d'excellence entre laboratoires des deux pays, en favorisant les nouvelles coopérations et la participation de jeunes chercheurs et doctorants.

Le projet FullScan porté par Guillaume CARON, maître de conférences et responsable de l’équipe Perception Robotique du laboratoire Modélisation, Information et Systèmes (MIS EA 4290), propose d'optimiser le processus de numérisation des édifices en concevant un système robotique mobile et autonome qui incorporera des dispositifs d'acquisition à très haute définition tels qu'un scanner laser, une stéréovision à haute définition, une vision infrarouge active et de l’imagerie spectrale.

FullScan sera réalisé en collaboration avec le laboratoire japonais OMI (Nara, Japon, http://omilab.naist.jp) qui est expert en imagerie optique non-conventionnelle, technique la mieux adaptée à la numérisation de matériaux comme le verre et le métal, venant ainsi compléter l'expertise du MIS en lasergrammétrie, photogrammétrie très hautes définitions et post-traitement géométrique, techniques idéales pour numériser les matériaux comme la pierre et le bois.

2 autres laboratoires, le Le2i et l'IRSEEM, apporteront également leur pierre à l'édifice de par leurs compétences en robotique mobile complémentaires à celles du MIS et de l'OMI :  approches par imagerie IR (Infrarouge) et/ou polarimétrique, systèmes fonctionnels de numérisation 3D pour des objets en verre, en métal, statiques ou dynamiques ; systèmes intelligents embarqués et la perception de scènes pour la navigation en robotique mobile autonome.
 
 Le projet produira un modèle géométrique précis de la cathédrale d’Amiens, incluant les propriétés optiques de surface et internes des vitraux, et obtenu exclusivement à partir de mesures sur l’édifice réel et de leur traitement automatique.
De plus, les dispositifs technologiques, et surtout la méthodologie de numérisation découverte seront aussi des résultats importants du projet, permettant leur application à d’autres édifices et d’autres contextes que le patrimoine, par d’autres chercheurs ou techniciens à travers le monde.
 

Informations pratiques

  • du 29-01-2018 au 29-01-2020
Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page