Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

[Recherche] L’UPJV à la tête du réseau international de recherche sur l’histoire des migrations et du genre WeMov

Vous êtes ici : Accueil > L'université > Actualités

Actualité du 24-11-2022 au 24-12-2022

Financé par l’agence européenne COST, le réseau de recherche « Women on the Move » a pour objectif de déconstruire les stéréotypes sur les femmes migrantes, en montrant leur présence et leur contribution économique dans la construction de l’Europe. Un projet porté par Marie Ruiz, chercheure au sein du laboratoire CORPUS de l’UPJV.


WeMov bandeau.png

WeMov bandeau.png

Le réseau international de recherche COST « Women on the move » (WEMov) a été fondé à l’UPJV où il est hébergé depuis novembre 2022. Ce projet de coopération internationale, financé par l’agence européenne COST (Cooperation in Science and Technology), est porté par Marie Ruiz, chercheure au sein dulaboratoire « Conflits, représentations et dialogues dans l'univers anglo-saxon » (CORPUS) de l’UPJV, et spécialiste de l’histoire des migrations dans l’Empire Britannique.

L’objectif de WEMov : documenter scientifiquement la migration des femmes, de six siècles à nos jours, pour mettre en lumière leur rôle actif dans l’histoire de l’Europe. Un travail novateur titanesque, qui s’appuie sur les recherches synergiques de centaines de chercheurs de nombreuses disciplines dans plus de 50 pays dans le monde : historiens, archivistes, sociologues, anthropologues, historiens de l'art, démographes, économistes, ethnologues, géographes, juristes, politistes, spécialistes des études de genre et des migrations…

Valoriser l’impact économique des femmes migrantes

"Avant les années 1980, les femmes étaient souvent invisibles dans l’histoire des migrations. Les migrantes n’étaient pas comptabilisées dans les recensements, et elles occupent une place mineure dans les archives, explique Marie Ruiz, fondatrice et coordinatrice du réseau WEMov actif depuis 2020. Pour retracer leur parcours, mettre au jour leur impact sur le développement économique de l’Europe, et encourager la recherche sur la migration des femmes, les chercheurs de WEMov se sont fixés plusieurs objectifs :
 
  • créer un référentiel européen de sources primaires sur la migration des femmes et une carte des monuments commémorant les femmes migrantes, accessibles aux chercheurs du monde entier ;
  • réaliser des documentaires basés sur des interview de femmes migrantes, et d’hommes concernés par la migration des femmes ;
  • organiser des expositions (virtuelles, de rue et muséales) et des visites touristiques sur le thème de la migration des femmes pour sensibiliser le public à la présence des femmes dans l’histoire des migrations européennes ;
  • mobiliser des données quantitatives et qualitatives pour montrer la contribution des migrantes à l’économie européenne ;
  • lancer deux collection d’ouvrages, et une collection d’articles en open access, avec notamment le récit du succès de travailleuses migrantes inconnues.

Un réseau de recherche unique


Par sa dimension multifactorielle, le travail de recherche du réseau transdisciplinaire WEMov vise à changer la perception du public vis-à-vis des femmes migrantes, parfois perçues comme des fardeaux économiques dans les sociétés d'accueil. En révélant les contraintes auxquelles les femmes doivent faire face dans la migration, tout en valorisant leurs ressources, leur pouvoir et leurs actions, WEMov espère améliorer la qualité des débats actuels sur la migration, mais aussi contribuer à l’égalité entre les hommes et les femmes à l’échelle européenne. Une mission portée haut par l’UPJV depuis plus de 10 ans !

Informations pratiques

  • du 24-11-2022 au 24-12-2022
Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page