Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

Clémentine Vidal-Naquet : une nouvelle « IUF » pour l’UPJV

Vous êtes ici : Accueil > L'université > Actualités > Focus

e-Telex

Actualité le 14-05-2019

[Nomination] Clémentine Vidal-Naquet a été nommée membre junior de l’Institut universitaire de France


Clémentine Vidal-Naquet

Clémentine Vidal-Naquet

Par arrêté de la ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation en date du 15 avril 2019, Clémentine Vidal-Naquet a été nommée membre junior de l’Institut universitaire de France à compter du 1er octobre 2019, pour une durée de cinq ans.
Clémentine Vidal-Naquet est maîtresse de conférence à l'Université Picardie Jules Verne (ESPE) et membre du Centre d’Histoire des sociétés, des sciences et des conflits. Ses travaux portent sur l’histoire de la Grande Guerre, de l’intime et des sensibilités. Elle a publié Couples dans la Grande Guerre. Le tragique et l’ordinaire du lien conjugal (Belles Lettres, 2014), Correspondances Conjugales. Dans l’intimité de la Grande Guerre (Robert Laffont, 2014), et dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale, La Grande Guerre des Français à travers les archives de la grande collecte (Comme un éditeur, 2018). Elle est co-fondatrice et membre du Comité de rédaction de la revue Sensibilités. Histoire, critique & sciences sociales (Editions Anamosa). Elle a également été commissaire scientifique de l’exposition Amours en guerre présentée en 2018-2019 à l’Historial de la Grande Guerre de Péronne.
Le projet de recherche qui lui a valu l’IUF vise à étudier l’expérience de la vieillesse durant la Première Guerre mondiale dans trois pays européens : l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne. Il entend regarder la guerre du côté des populations âgées, en concentrant l’analyse sur leurs expériences – économiques, sociales, affectives, physiques - pendant le conflit, expériences multiples et diverses selon les situations sociales, les espaces, les temporalités du conflit, le genre, les liens avec les combattants et les modes de prise en charge publique. Première étude comparative sur l’expérience de guerre des membres les plus âgés des sociétés belligérantes, cette recherche interrogera la Grande Guerre comme moment particulier dans la construction sociale de la vieillesse.

Informations pratiques

  • le 14-05-2019
Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page