Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

L’UPJV s’engage pour la future Cité internationale de la langue française

Vous êtes ici : Accueil > International

Actualité

L’UPJV prépare une collaboration avec la prochaine Cité internationale de la langue française. Objectif : participer à la vie de ce futur haut lieu de la francophonie, qui ouvrira ses portes en 2022 à Villers-Cotterêts (Aisne).


Château de Villers-Cotterêts © Thomas Jorion-CMN

Château de Villers-Cotterêts © Thomas Jorion-CMN

La langue française, parlée par 274 millions de personnes à travers le monde, aura bientôt sa Cité internationale. Cet espace, unique en son genre, élira domicile dans le château de Villers-Cotterêts (Aisne) : il sera « un lieu de rencontres, de recherches, de pédagogie, de résidence d’artistes et de chercheurs, de travail, de découverte, un lieu de création, d’écriture, de spectacles ».

L’UPJV souhaite prendre une part active à la vie de cette structure et, ainsi, encourager la promotion et la diffusion de la langue française. Le 6 mars 2020, une première rencontre a donc été organisée avec les futurs administrateurs de la future Cité internationale de la langue française.

Le projet

Le projet de Cité internationale de la langue française a été dévoilé le 20 mars 2018 par le président de la République Emmanuel Macron, lors de son discours à l’Institut de France. Le château de Villers-Cotterêts (Aisne) a été officiellement retenu pour accueilir ce futur haut lieu de la francophonie. Clin d’oeil de l’histoire : en 1539, François Ier y avait déjà signé l’Ordonnance de Villers-Cotterêts, qui a rendu obligatoire l’usage de la langue française dans les actes officiels et les décisions de justice.

Un chantier pharaonique s’annonce : si la Cité doit ouvrir ses portes en 2022, les travaux devraient durer jusqu’en 2024. Avec cette Cité internationale de la langue française, Villers- Cotterêts vivra un nouveau chapitre de sa vie, déjà riche : terre d’accueil de Molière et Rabelais, la ville de l’Aisne aura vu naître Alexandre Dumas ; de nombreux auteurs de langue française sont également originaires de villes voisines de l’Aisne : Jean de La Fontaine (Château-Thierry), Jean Racine (La Ferté-Milon), Paul et Camille Claudel (Villeneuve-sur-Fère)…

L’UPJV et la francophonie

Tout au long de l’année, l’UPJV s’engage pour faire rayonner les études et recherches sur la francophonie menées par ses enseignants-chercheurs, participe à différents projets internationaux de défense de la langue française. En 2020, notamment, notre université participera activement aux célébrations du cinquantenaire de la Francophonie, avec un programme dédié.

Un partenariat inédit avec la future Cité internationale de la langue française est à l’étude. Plusieurs axes de développement sont envisagés : rencontres avec des écrivains et des poètes, organisation de débats avec les francophones du monde entier, promotion de la littérature jeunesse.
Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page