Contenu | Menu | Autres menus ?

Accueil
Sciences Humaines et Sociales
Université de Picardie Jules Verne

Les 8 lauréats du 1er appel à projets de la fondation UPJV

Vous êtes ici : Accueil > espace > FONDATION

Actualité le 04-02-2016

Présentation des projets articulés autour de 3 axes : aide et amélioration de la qualité de vie des étudiants - entrepreneuriat étudiant, international et innovations - développement durable, patrimoine et citoyenneté.


Lauréats appels à projets 2015

Lauréats appels à projets 2015

Bernard Némitz (Trésorier), Gabriel Dessaivre (Secrétaire Général), Philippe Vavasseur (EDF), Olivier De Baynast (Président de la Fondation), Michel Brazier (Président de l’UPJV), Denis Chereau (TEREOS), Benjamin Robitaillie, Justine Legros, Julie Désert, Julia Cinget, Sabri Abid, Mylène Détour, Thomas Lecureux, Marie-Laure Hesdin (Déléguée Générale), Benjamin Cléry, Maxime David, Timothy L’huillier.

Pour ce premier appel à projets, le conseil de gestion de la fondation a souhaité privilégier les projets répondant aux axes définis dans l'appel a projet 2015, autour des thématiques suivantes :

AXE 1 : AIDE ET AMELIORATION DE LA QUALITE DE VIE DES ETUDIANTS

« AGORAé » (Justine Legros) : 15000 euros - Etudiant en sage femme
L’épicerie sociale et solidaire de la FAEP – l’AGORAé – permet aux étudiants de disposer d’un espace d’accueil et d’entraide, non stigmatisant, géré par et pour les étudiants afin de répondre à plusieurs besoins : aide alimentaire, solidarité, accès aux droits, accompagnements de projets, sensibilisation à de meilleurs habitudes alimentaires notamment en leur proposant des fruits et légumes de saison issus de producteurs locaux.

« FAEP’Stival » (Julia Cinget) : 6000 euros - Etudiant en L3 médecine
La Fédération des Associations Etudiantes Picarde met en place une politique de démocratisation de l’accès à la culture pour tous les étudiants bénéficient d’une vie étudiante épanouie au-delà de ses études en proposant une offre culturelle variée : le « FAEP’stival » festival musical par et pour les étudiants.

« U RAID COLOR » (Mylène Detour) : 5000 euros - Etudiante en L3 Médecine
Le « U RAID COLOR » est une course colorée de 5km, ouverte à uniquement aux étudiants de l’UPJV, dans le but de financer une mission de solidarité internationale, de promouvoir la solidarité inter-étudiants, la santé, le sport et l’entreprenariat étudiant. L’événement débutera par un échauffement par des étudiants en STAPS, de la course colorée, puis d’un véritable village étudiants réunissant tous les acteurs de la vie étudiante et nos partenaires et enfin d’un concert de clôture en plein air.

AXE 2 : ENTREPRENEURIAT ETUDIANT, INTERNATIONAL ET INNOVATIONS

« Tandem Erasmus » (Sabri Abid) : 10000 euros - Etudiant Master 1 IAE
Il s’agit de parrainage entre étudiants internationaux et étudiants amiénois. Proposition de plusieurs évènements pour rythmer la vie des étudiants internationaux afin de donner une envergure supplémentaire, promouvoir la mobilité internationale et ainsi faire rayonner l’UPJV à l’international. Ambition de proposer une démarche administrative facilité et un accueil personnalisé, notamment une intégration améliorée.

« IOTHINKS » (Benjamin Robitaillie) : 10000 euros - Etudiant M2 INSSET et D2E
Ce projet et bien plus qu’un projet, puisque c’est une startup à vocation nationale et internationale. Startup d’innovation audio, iothinks ce veut comme précurseur du son intelligent ou smartsound. Iothinks est le cerveau de vos enceintes. Cet objet connecté permet de transformer n’importe quelle enceinte en une enceinte connectée au WiFi, il permet ainsi de streamer l’ensemble de vos musiques et d’interagir avec vos services web. Il apprend vos goûts et vos habitudes afin de créer une expérience musicale unique chez vous. Il diffusera vos musiques, des notifications sonores comme pour vous avertir de votre prochain rendez-vous.

« MySTRAL » (Benjamin Cléry) : 5000 euros - Etudiant IUT TC 2éme année
Le projet a pour finalité la création d'une entreprise et la commercialisation d’une basket à scratchs. Un projet de commercialiser une paire de sneakers que nous avons imaginé. C'est une sneakers à scratchs amovibles. C'est à dire que le consommateur pourra enlever les scratchs. Il y a donc une perception de « personnalisation » du produit dans le cadre où le consommateur choisira de combiner les couleurs de scratchs comme bon lui semble. Cette expérience n’est pas comme un projet étudiant mais comme un réel moyen de trouver une place dans la société par l'intermédiaire de cette insertion professionnelle.

« ChémoPAMP » (Thomas Lecureux) : 19000 euros - Etudiant sciences et D2E
Détermination de la teneur en huile essentielle et du Chémotype de Plantes Aromatiques et Médicinales cultivées en Picardie maritime. Le projet a pour objectif de cultiver des variétés de plantes médicinales riches en principes actifs et ayant un impact bénéfique et reconnu sur la santé. La culture va s'effectuer sous une conduite biologique avec comme objectif le respect des hommes, de l’environnement et l’augmentation de la biodiversité. Les plantes récoltées seront transformées (séchage, macération, extraction ou distillation) selon leur destination. La recherche et le développement est au coeur de l’activité. Le projet porte sur la création d'une entreprise innovante dans le département de la Somme qui est lauréat du concours Eclosia 2015 et du chantier créatif: 48h pour entreprendre. L'objectif étant d'aboutir à la commercialisation d'huiles essentielles chémotypées (HECT) qui ont des propriétés thérapeutiques différentes les unes des autres.

AXE 3 : DEVELOPPEMENT DURABLE, PATRIMOINE ET CITOYENNETE

« Université Zero Déchet : UZéroD » (Julie Désert) : 10000 euros - Etudiante en M2 Sociologie
À l’heure de la COP21, les déchets sont au coeur des enjeux environnementaux : « Jeter, c’est réchauffer ! ». Ce projet s’engage pleinement pour une « Université des possibles » :
- Économiquement intéressante : la réduction des déchets entraîne d’importantes économies.
- Écologiquement viable : ce projet tend à réduction de l’impact écologique de notre université.
- Socialement forte : mobiliser l’ensemble de la communauté universitaire.

Développer un collectif : il s’agit d’un réel projet participatif. L’ambition se révèle par la réunion de notre communauté universitaire autour d’un même projet. Le cadre de vie de notre communauté universitaire n’en sera que plus écologiquement amélioré. Cela dépasse les enjeux environnementaux, un tel projet participatif engage une réelle cohésion sociale. C’est créer ensemble. La concrétisation d’UZéroD ne dépend que de cette union universitaire et territoriale.

En savoir plus

Informations pratiques

  • le 04-02-2016
Partager


Outils

Accès

Dossiers

Réseaux

Haut de page