Thèses soutenues

2021

Pedro Poli, « Incorporating phylogeographic information into niche models to improve species re-distribution projections under climate warming and habitat fragmentation: the case of forest-dwelling species across European agricultural landscapes (PODARCIS) »

2020

– Amira Guellim, «  Identification de marqueurs morpho-physiologiques et biochimique liés à la tolérance aux contraintes hydriques et salines chez le blé dur (Triticum durum L.)« 

2019

– Ali Almoussawi, « Limites de dispersion vs limites de recrutement dans la dynamique des métacommunautés en paysage agricole »

– Hamza Mohieddinne, « Impact du tassement actuel et ancien sur les pédosystèmes et la végétation actuelle »

2017
– Abdelrahman Alahmad, « Study of the interaction plant-rhizosphere-microorganisms in a framework of ecologically intensive agriculture ».

– Elodie Nivelle, « impact des pratiques culturales innovantes sur la biodiversité édaphique et ses conséquences qualitative et quantitative sur la productivité des agrosystèmes »

– Julien Verzeaux, « Agroécologie, Agriculture de conservation, Semis-Direct Sous Couvert, Productivité, N org, N min, C total, C org, MO, pH, marquage 15N, biodiversité microbienne, activités enzymatiques, solution du sol, CO2, pénétrométrie, PRS® »
Sabrina Shouman, « Ecophysiologie de ligneux invasifs »

– Hazzar Habbib, « Impacts des modifications de pratiques culturales sur l’évolution de la fertilité des sols ; comparaison des systèmes de culture en mode de labour et de semis direct, soumis ou non à la couverture végétale permanente »

– Olivia Semboli, « Déterminants anthropiques de la biodiversité végétale et des successions écologiques en forêt dense de Centrafrique »

2016
– Quentin Coulette, « Analyse comparative des facteurs de virulence des hyménoptères parasitoïdes du genre Asobara »

– Quentin Chesnais « Interactions multitrophiques entre plantes oléagineuses à vocation industrielle (la cameline et la moutarde d’Ethiopie) et leurs insectes phytophages et auxiliaires »

– Saïda Chideh, « Etude phytochimique et activités biologiques de quatre plantes utilisées en médecine traditionnelle à Djibouti »

– Thomas Feiss, « Histoire et dynamique des forêts anciennes du nord de la France par l’étude des archives du sol. Approche méthodologique et statistique de la pédoanthracologique »

2015
– Safaa Wasof, « Variation de la niche écologique de quelques espèces herbacées forestières dans un contexte de changement climatique »

– Antoine Meirland, « Dynamiques des communautés végétales de la baie de Somme (Picardie) »

2014
– Mathilde Poyet, « Réponses des communautés de drosophiles et de leurs parasitoïdes face à l’invasion par le ravageur Drosophila suzukii : études physiologique, populationnelle et écologique » Lire la thèse

– Vivien Sarazin, « Etude de la résistance au stress hydrique chez le tournesol »

2013
– Christopher Wattier, « Pectine-méthylestérases (PMEs) et inhibiteur de PMEs (PMEIs) dans les interactions plante (Arabidopsis thaliana) – puceron du pêcher (Myzus persicae) » Lire la thèse

– Emmanuelle Araujo Calçada,  » Les processus de dispersion et d’assemblage des communautés végétales dans les forêts riveraines de cours d’eau » Lire la thèse

– Guillaume Lebas,  » Etude du métabolisme carboné et azoté de Miscanthus x giganteus  » Lire la thèse

2011
– Denis Beina,   » Diversité floristique de la forêt dense semi-décidue de Mbaïki, République Centreafricaine : étude expérimentale de l’impact de deux types d’interventions sylvicole «  Lire la thèse

2010
– Aurélien Jamoneau, « Relations entre les diversités α, β et γ de la flore vasculaire de fragments forestiers inclus dans des paysages agricoles contrastés »

2009
– Marie-Caroline Momo-Solefack, « Influence des activités anthropiques sur la végétation du Mont Oku (Cameroun) »

2008
– Emmanuelle Sebert-Cuvillier,  » Modélisation de la dynamique  invasive du cerisier tardif (Prunus serotina Ehrh.) en système forestier tempéré à deux échelles spatiales « Lire la thèse

2006
– Justin Kassi N’Dja,  » Successions secondaires post-culturales en forêt dense semi-décidue de Sanaimbo (Côte d’Ivoire) : nature, structure et organisation fonctionnelle de la végétation  «  Lire la thèse