Actualités du numérique - N°01 - Février 2012

Les projets de développement du numérique s´inscrivent dans le cadre de l´Université Numérique en Région Picardie (UNRP) et bénéficient depuis 2008 du soutien et des financements de l´Etat, du Conseil régional de Picardie et du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER). L´UNRP a pour objectif le développement et la généralisation de l´utilisation des services numériques d´enseignement et de vie universitaire sur le territoire picard.

L´Espace Numérique de Travail (ENT) est aujourd´hui le principal vecteur de diffusion des services numériques de l´UPJV (dossiers étudiant et personnel, emplois du temps, cours en ligne, stages, etc.). La Direction des Infrastructures et des Systèmes d´Information (DISI), les pôles de compétences qui la constituent et l´atelier de développement multimédia de la DEP en assurent la mise en œuvre technique et le suivi opérationnel.

L´ENT est accessible de partout (bureau, domicile, etc.) à l´adresse suivante : https://www.u-picardie.fr/ent
L’objectif général de la Direction des Infrastructures et des Systèmes d’Information est de contribuer à la mise en œuvre de la stratégie de l’établissement et de développer sa visibilité interne et externe dans le domaine des systèmes d’information et du numérique.

Cet objectif se décline en cinq axes de travail pour la DISI dans les mois à venir :
1. Développer l’usage du numérique
L’espace numérique de travail a été lancé à la rentrée 2010. Son usage est en forte augmentation mais est encore insuffisant.
Les actions à entreprendre sont les suivantes :
  - Communiquer sur le numérique : mise en place d’une newsletter du numérique et animation de la rubrique intranet DISI
  - Former les enseignants et les personnels Biatos : trois ateliers déjà proposés en 2011 seront reconduits en 2012 (découverte de l’ENT, mise en ligne d’un cours sur la plate forme pédagogique, découverte d’un outil d’aide à la conception de cours),
  - Accroître le nombre de services numériques : généraliser la mise à disposition des emplois du temps, compléter les services de e-scolarité, intégrer les services documentaires, etc.
  - Développer les ressources audiovisuelles (podcasts) disponibles sur les volets institutionnel, recherche et pédagogique,
  - Enquêter sur les usages : intégrer des questionnaires qualitatifs dans les services de l’ENT, suivre les statistiques quantitatives d’usage.

2. Piloter efficacement le système d’information
La DISI a été créée en janvier 2008 ; elle est, de fait, une structure jeune qui a besoin de se conforter et de tenir pleinement son rôle pivot dans la gestion du numérique à l’UPJV. Les actions à entreprendre sont les suivantes :
  - Conforter les organes de pilotage : comité stratégique, comité des usagers (dernière réunion le 13 janvier 2012),
  - Poursuivre la structuration de la DISI dans ses quatre pôles de compétences (systèmes et réseaux, gestion de parc informatique, gestion et décisionnel, TICE),
  - Informatiser et professionnaliser la gestion de projets,
  - Faire évoluer le schéma directeur des systèmes d’information vers un schéma du numérique plus large et intégrant notamment le volet pédagogique.

3. Fiabiliser et urbaniser le système d’information
Un premier audit du système d’information a été réalisé en 2009, il faut travailler sur un certain nombre de points importants :
  - Mettre en place une politique de sécurisation du système d’information (PSSI),
  - Sensibiliser les usagers du système d’information à la sécurité,
  - Renforcer et fiabiliser l’infrastructure technique des systèmes et réseaux,
  - Améliorer et/ou simplifier les échanges entre les différents logiciels pour éviter les saisies multiples et la trop grande complexité du système d’information,
  - Documenter les processus métiers et informatiques.

4. Maintenir la cohésion des équipes informatiques
Les informaticiens rattachés à la DISI sont répartis sur l’ensemble des sites universitaires et relativement isolés. Il est primordial de créer du lien social pour maintenir de bonnes conditions de travail à ces équipes.
A ce titre, il faut :
  - Former régulièrement les informaticiens,
  - Développer les groupes de travail thématiques,
  - Renforcer la culture projet,
  - Pérenniser les réunions régulières transversales.

5. Renforcer la mutualisation avec les partenaires extérieurs (UNR, PRES, AMUE)
Les actions suivantes sont à poursuivre ou à entreprendre :
  - Construire un schéma régional du numérique dans le cadre du projet UNR
  - Mutualiser avec l’AMUE sur les problématiques de pilotage et d’entrepôt de données
  - Mutualiser les pratiques au sein du PRES
  - Mutualiser les pratiques dans le cadre de l’UNR (UTC et établissements privés picards d’enseignement supérieur).

Un onglet "Emploi du temps" est maintenant disponible sur l´ENT.

En cliquant sur cet onglet, les étudiants et les enseignants peuvent consulter leurs emplois du temps personnalisés et actualisés toutes les nuits, pour les quatre semaines à venir.
Le téléchargement au format smartphone ou agenda électronique est possible sur simple clic.



Cette nouvelle fonctionnalité a été rendue possible par l’intégration du logiciel CELCAT au sein de notre établissement.

Celcat aide les scolarités dans l’élaboration des plannings de formation et assiste les services de coordination des sites universitaires équipés, dans l’affectation des salles de cours.
Synchronisé avec nos applications métiers APOGEE (étudiants) et HARPEGE (enseignants), CELCAT assure la mise en relation des matières, enseignants, groupes d’étudiants et salles pour élaborer des événements d’enseignements.

Attention : Pour le moment, seuls les sites du campus, du pôle universitaire cathédrale, de l’IUT de l’Oise, de l’Antenne de Beauvais et de l’INSSET utilisent Celcat.

INES (Interactive E-learning System) est une plateforme pédagogique développée par l´UPJV.

Elle est utilisée dans le cadre de la formation au C2I (Certificat Informatique et Internet), la mise à disposition des cours en ligne et la Formation Ouverte et à Distance (FOAD).
En un peu plus de 10 ans, la plateforme, dans le cadre de la formation à distance, a connu plusieurs versions pour mieux répondre aux évolutions des besoins. Elle est utilisée dans plusieurs universités francophones (exemple du consortium E-Miage).
Son usage s’est adapté à la mise en place du C2I depuis 2008 (4000 à 4500 étudiants par an) et est intégrée à l’ENT de l’université depuis lors.
Depuis deux ans, l’UFR de médecine a pleinement intégré son utilisation pour la mise à disposition des supports de cours et des captations de cours magistraux des premières années. La demande s’est ensuite étendue aux enseignants volontaires des autres UFR.
L’accès pour les étudiants se fait automatiquement par l’ENT (après avoir activé le compte de messagerie universitaire) en fonction de leur(s) inscription(s) administrative pour l’année en cours.

Quelques chiffres pour la période septembre 2011 à début décembre 2011 :
Formation initiale :
699 membres du personnel de l’université ont déjà utilisé la plateforme. Ils se repartissent comme suit : 451 sont des enseignants, 202 des personnels non enseignants, et 46 sont des invités. Sur les 699 membres inscrits, 337 se sont déjà connectés sur l’année universitaire en cours.
8 444 étudiants accèdent régulièrement à Inès pour consulter les ressources mises à leur disposition.
Cette année, 3536 ressources ont été déposées sur INES pour la formation initiale sur un total de 16866 ressources depuis 2009. Le chiffre des consultations de ces ressources pour cette année s’élève à 1 280 640.

Aujourd´hui plus de 240 points d´accès (ou bornes) WiFi sont en fonctionnement sur 17 sites de l´université.

En période de pointe, plus de 1200 utilisateurs y sont connectés simultanément et le trafic WiFi représente environ 30 à 40% du trafic réseau de l´université.
Pour mieux répondre aux besoins fonctionnels des utilisateurs, une amélioration de l´architecture est prévue au premier semestre 2012 sur les sites de Creil, Laon, St-Quentin et Beauvais.

Mais le WIFI c´est quoi ?
Le WiFi (Wireless Fidelity) est une technologie permettant de se connecter au réseau informatique grâce à une liaison qui utilise les ondes radios, donc sans fil. C’est une technologie qui est principalement dédiée à une utilisation nomade des réseaux informatiques, et, en terme de fiabilité et de capacité, elle ne peut pas complètement se substituer au réseau filaire. Comme tout signal radio, le WiFi est une technologie qui est particulièrement sensible aux perturbations électromagnétiques (micro-ondes, structures métalliques, …), il rayonne à plusieurs dizaines de mètres et n’est pas nativement sécurisé, si bien que n’importe qui peut « écouter » le trafic.

Historique du WiFi à l’UPJV
En 2005, sous l’impulsion du ministère de l’éducation, un réseau sans fil WiFi a été mis en place sur quelques sites de l’université, il n’était composé que d’une quarantaine de points d’accès répartis principalement dans les lieux de vie (amphithéâtres, cafétérias, bibliothèque). En 2006, une cinquantaine de point d’accès supplémentaires ont été déployés pour augmenter la couverture d’accès, notamment sur quelques sites dans l’Oise et dans l’Aisne. Chaque point d’accès étant géré individuellement, il devenait difficile d’en assurer la gestion quotidienne. A partir de 2008, grâce aux financements conjoints de l’Etat et de la Région (projet UNRP), la couverture d’accès a été portée à 200 bornes, l’architecture des réseaux WiFi a été migrée sur une solution centralisée permettant de mieux gérer les problèmes liés aux perturbations radio et à la sécurité des accès, mais aussi de fournir un accès de type portail captif (page web).

Quelques chiffres
Aujourd’hui plus de 240 points d’accès (ou bornes) WiFi sont en fonctionnement sur 17 sites de l’université. En période de pointe, plus de 1200 utilisateurs y sont connectés simultanément et le trafic WiFi représente environ 30 à 40% du trafic réseau de l’université.

Évolutions prévues en 2012
Quelques sites ne sont pas encore pleinement opérationnels ou ne possèdent pas une couverture WiFi suffisante. Une amélioration de l’architecture est prévue au premier semestre 2012 sur les sites suivants : IUT Creil, IUT/IUFM Laon, Insset St-Quentin, IUT St-Quentin et IUFM Beauvais.

Mode de fonctionnement
Pour se connecter sur le réseau WiFi de l’UPJV, il faut utiliser son identifiant ou son adresse de messagerie et le mot de passe associé.
3 réseaux (SSID) WiFi apparaissent sur vos appareils mobiles :
UPJV : Réseau WiFi sécurisé
Pour s’y connecter, il faudra fournir son identifiant et mot de passe et accepter le certificat numérique qui identifie le serveur d’authentification de l’UPJV. Les contraintes de sécurité de ce réseau imposent à l’appareil mobile de supporter des modes de fonctionnement en WPA/WPA2 TKIP/AES ainsi que le support des certificats numériques. Des tests ont validé les systèmes suivants : Windows 7 professionnel et Windows 7 Starter, Mac OS 10.6, 10.7, IOS 4et 5 et Ubuntu depuis la version 10.04.

Portail UPJV : Réseau WiFi ouvert Par défaut, n’importe quel appareil mobile peut s’y connecter sans s’identifier, une adresse internet (IP) lui sera attribuée mais pour accéder à Internet et aux réseaux de l’UPJV, il faudra s’identifier sur un portail captif (page Web). Ce réseau permet de faciliter l’accès aux réseaux pour les appareils mobiles ne supportant pas des modes de sécurité avancés (type WPA entreprise) mais n’est pas sécurisé, il est recommandé de privilégier l’accès au SSID UPJV.

Eduroam : Réseau WiFi sécurisé Ce réseau WiFi est dédié aux utilisateurs extérieurs appartenant à la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche lors de leur déplacement dans un établissement membre du réseau Eduroam.
Pour plus d’informations : http://www.eduroam.fr/
Dans certains cas, le réseau (SSID) classemobile peut apparaître . il s’agit d’un réseau WiFi dédié à l’utilisation des classes mobiles et seuls les portables déclarés pour cet usage peuvent s’y connecter.

Comment s’y connecter ?
Une documentation détaillée est disponible sur : https://wiki.u-picardie.fr/wifi

Autres services pour le WiFi
Pour les colloques et autres manifestations : les participants extérieurs à l’UPJV peuvent utiliser soit le réseau Eduroam soit obtenir un identifiant/mot de passe qui doit être demandé lors de l’organisation des manifestations. Il est également possible de créer un réseau WiFi spécifique au colloque qui sera visible sur leurs appareils mobiles. Pour les personnels invités ou des accès temporaires, il est possible de créer un identifiant/mot de passe pour la durée de leur séjour. La demande doit être effectuée auprès des correspondants informatiques du site.

Quelques recommandations de sécurité
  - Utiliser de préférence la connexion au SSID UPJV qui fournit un accès sécurisé.
  - Vérifier la signature du certificat numérique proposé. Le certificat numérique de l’UPJV pour le serveur d’authentification WiFi (radius1.u-picardie.fr) est signé par Terena et AddTrust.
  - Ne pas installer soi-même un point d’accès WiFi sur une prise réseau de l’université. Le risque est de donner accès aux ressources numériques de l’université à des personnes non autorisées et d’en compromettre la sécurité. Attention aussi aux matériels (imprimantes, vidéo-projecteur…) qui fournissent un accès WiFi ; mal paramétrés, ces appareils risquent de perturber le fonctionnement du réseau WiFi de l’UPJV.
  - Ne pas donner son identifiant/mot de passe à une autre personne. En cas de problème de sécurité, ce sont ces informations qui seront utilisées lors de l’analyse des journaux de connexion.

La DISI en collaboration étroite avec la Direction de la communication, a mis en place un projet novateur pour la gestion et la mise en ligne des fiches de formation de l´UPJV.
Pour toute création ou mise à jour de ces fiches en ligne dans la rubrique "Formation" du site de l’UPJV, n’hésitez pas à vous rapprocher d’UPJV Infos - Direction de la communication (Valérie Wrobel - 03 22 82 89 87).

Ce projet a été réalisé dans le cadre du projet UNRP avec l´outil de chaine éditoriale Scenari (Système de conception de Chaînes Éditoriales pour des contenus Numériques, Adaptables, Réutilisables et Interactifs) et en lien avec Apogée.
Les fiches de formation désormais accessibles sur le site de l’UPJV sont mises en ligne automatiquement.



Le catalogue des formations de l’UPJV est relayé conjointement avec les formations de l’UTC sur le portail régional de l´UNRP :