Master 2 Professionnel
Mention Science politique
Évaluations des politiques publiques

Objectifs pédagogiques

Formation universitaire de science politique à vocation professionnelle, le Master évaluation des politiques publiques poursuit 2 objectifs :

1) développer des réflexions scientifiques et des connaissances à la fois théoriques et pratiques, des méthodes d'analyse et des savoirs critiques relatifs aux politiques publiques et à leur évaluation,

2) former les étudiants aux métiers de l'évaluation autant par l'apprentissage de méthodes et techniques quantitatives et qualitatives, que par des spécialisations sectorielles (santé, social et emploi, culture, transport et urbanisme) et en termes de territoires d'action publique (évaluation des politiques locales, régionales, nationales et européennes) de manière à accroître les compétences des futurs diplômés autant que leur potentialité d'accès à l'emploi.

Description

Le Master 2 EPP articule ainsi 3 types d'enseignements bien distincts, présents à chaque semestre :

1) Les séminaires

Retour sur les instruments des politiques publiques, sociologie de l'expertise et des rapports savoir/pouvoir, mutations actuelles des administrations et services publics, connaissance approfondie des modes d'intervention publics aux multiples niveaux de gouvernement et notamment, communautaire, national, territorial [S3 U1],

2) Les évaluations appliquées

Dans l'optique d'apporter le plus d'apprentissages et de connaissances pratiques et de mieux cibler les lieux de stage et d'embauche réelle et potentielle des étudiants, 7 UE évaluations appliquées sont ouvertes [S3 et S4] :

1) évaluation des politiques de santé publique,

2) évaluation des politiques de transports et d'urbanisme,

3) Ingénierie de communication et de la consultation publique.

4) évaluation des politiques culturelles,

5) évaluation des politiques sociales et d'emploi,

6) diagnostics territoriaux,

7) évaluation des politiques européennes.

Du point de vue de la méthode pédagogique, chacune de ces UE est encadrée par un enseignant-chercheur spécialisé qui, après avoir présenté les problématiques sectorielles et/ou territoriales et les enjeux théoriques et pratiques soulevés par leur évaluation, fait intervenir des professionnels du domaine sur des cas pratiques, et parfois, quand cela est possible, dans les murs de l'institution d'exercice.

3) Ateliers et UE outils d'évaluation [S3 et S4]

La formation privilégie l'étude intensive des méthodes et outils d'évaluation que sont :

1) les méthodes d'évaluation qualitatives (entretiens, observation participante, diagnostic interne, observation),

2) la construction et les usages des indicateurs d'activité et de performance,

3) la démarche qualité,

4) la conduite de projets,

5) les méthodes d'enquêtes quantitatives (construction de questionnaires, collecte, interprétation et analyse des données),

6) les logiciels de traitements statistiques.

Enfin, un atelier Valorisation des rapports et études (13h) est mis en place avec pour objectif de former les étudiants à l'écriture synthétique des rapports d'évaluation (distincte de l'écriture académique), aux NTIC de communication orale des rapports d'évaluation et de favoriser la publication sous forme d'articles dans des revues scientifiques ou institutionnelles/professionnelles des nombreux écrits, rendus d'enquêtes, bilan-diagnostics, mémoires réalisés par les étudiants en cours d'année. Cette démarche s'inscrit également dans une double optique : maintien de passerelles entre spécialités professionnelle et recherche, notamment en direction des étudiants en filière professionnelle qui souhaitent poursuivre en thèse et promotion des expériences acquises en vue de favoriser l'accès à l'emploi.

Admission

Régime d'inscription : Formation initiale, Formation continue, Alternance

-Candidature de formation initiale : E-CANDIDAT

-Toute candidature de FORMATION CONTINUE (financée par l'employeur, le pôle emploi ou le conseil régional) ou de FORMATION PERMANENTE (interruption d'études depuis plus de 2 ans) ne doit pas être saisie dans l'application E-Candidat mais doit IMPÉRATIVEMENT être déposée au Service Universitaire de Formation Tout au Long de la Vie (SUFTLV) auprès de Mme Flavie HERBETTE (03-22-80-42-40 - flavie.herbette@u-picardie.fr) ou de Mme Agnès TORSY (03-22-80-69-31 - agnes.torsy@u-picardie.fr)

EFFECTUER VOTRE CANDIDATURE SUR eCANDIDAT

Débouchés

Le Master évaluation des politiques publiques répond à une demande significative du marché de l'emploi dans le secteur public (grandes villes, conseils généraux, conseils régionaux - notamment sous l'effet des injonctions évaluatives des fonds structurels européens -, agences publiques, administrations étatiques déconcentrées et cabinets conseil), qui constitue une source d'emplois pour les diplômés de la formation. La formation offre également des débouchés dans le secteur privé du conseil : les exécutifs publics font en effet de plus en plus souvent appel à des cabinets privés afin de réaliser les études (générées par les demandes d'évaluation, d'audit ou de consultation) et ont besoin, dans le même temps, de compétences spécifiques au sein de leurs propres services.

Organisation

Adossement à la recherche

Le Master bénéficie pleinement de la logistique offerte par le CURAPP :

° tant au niveau de l'équipe pédagogique (enseignants-chercheurs, chercheurs CNRS, ingénieures d'études et de recherche),

° que des moyens matériels offerts (accès prioritaire des étudiants à la bibliothèque du laboratoire riche d'un fonds de plusieurs milliers d'ouvrages et d'une quarantaine d'abonnements à des revues scientifiques, postes informatiques, logiciels de traitement des données...),

° ou des activités de recherche proposées (possibilité d'assister aux séminaires de recherche transversaux de l'équipe, participation rémunérée aux enquêtes de terrain financées en réponse à des appels d'offre - comme, par exemple, ceux du Conseil Régional sur l'interprétation des votes exprimés lors des élections locales et nationales, du Conseil Général de la Somme sur le logement social, ou de la communauté d'agglomération sur la politique de la ville).

Pour les étudiants désireux de poursuivre en thèse, des liens privilégiés ont été noués avec le Conseil Régional de Picardie qui a su impulser une politique active de soutien à la recherche (financement d'allocations de thèse, conventions d‘étude, et conventions Cifre).

Adossement aux milieux socioprofessionnels

En 10 ans d'existence, le M2 professionnel évaluation des Politiques Publiques a su développer de solides partenariats avec les milieux professionnels référents et ce notamment, à la faveur de l'implication des praticiens dans l'équipe pédagogique, des stages, de l'embauche des étudiants dans les secteurs d'activité correspondant aux métiers et compétences visés. Parmi nos principaux partenaires, on peut citer la Chambre Régionale des Comptes, le Conseil Régional de Picardie, les Conseils Généraux (Somme et Oise), Amiens Métropole, et plusieurs villes de la Région (Beauvais, Creil, Abbeville...), les Directions Régionales du Travail et de la Formation Professionnelle, des Affaires Sanitaires et Sociales, des Affaires Culturelles, les Caisses d'Allocations Familiales des départements picards, le Ministère des Affaires étrangères, la Direction Générale de l'Administration et de la Fonction Publique, plusieurs Fédérations associatives d'éducation populaire, les Cabinets de conseil Acter Conseil, Interface, Algoé, l'Agence Régionale de la Santé, l'Observatoire de la Santé Publique, l'Observatoire de la Qualité Publique, l'Observatoire des Drogues et Toxicomanie...

Stages

Dimension centrale du Master professionnels, le stage est crédité de 12 ECTS. Les étudiants doivent donc réaliser un stage conventionné obligatoire de 3 mois minimum. Ils sont encadrés à la fois par un universitaire (directeur de mémoire) et par un référent professionnel. L'accord de stage est conditionné par la rédaction par les étudiants d'un cahier des charges détaillé prenant en compte les besoins de l'institution d'accueil et les contraintes et exigences universitaires. Le stage doit porter sur la réalisation d'une véritable évaluation et donne lieu à la rédaction d'un mémoire (une partie théorique/une partie évaluation) soutenue devant un jury mixte (universitaires et professionnels) au mois de septembre. A temps plein à partir du mois d'avril, le stage peut débuter dès septembre à raison de 2 jours par semaine (les jeudis et vendredis) ; les enseignements étant bloqués sur les 3 premiers jours de la semaine.

Informations pratiques

Entrée : Niveau II (licence, maîtrise, ...)

En présence

Contact

Sébastien VIGNON

Responsable du master EPP

sebastien.vignon@u-picardie.fr

Administratifs formation continue :

Agnès TORSY

Service Universitaire de Formation Tout au Long de la Vie - Bureau 115 Pôle Universitaire Cathédrale

Tél. : 03 22 82 68 71

agnes.torsy@u-picardie.fr

Administratifs formation initiale :

Véronique BOIDIN

Scolarité Science Politique Licence et Master + LP Métiers du Notariat et LP Assistant Juridique

Tél. : 03 22 82 68 59

veronique.boidin@u-picardie.fr

Formation continue

Lien vers la fiche