Université de Picardie Jules Verne - UPJV
spacer
spacer

Historique de l'UPJV


L'université de Picardie naît officiellement par décret le 17 décembre 1970. Cet avènement est le fruit d'un processus entamé depuis plusieurs années. Dans cette marche vers l'université, nombre d'entraves ont dû être surmontées afin de donner vie à un établissement qui a toujours revendiqué sa vocation régionale.

Début des années 60

Au début des années 60, Amiens regroupe quatre structures pré-universitaires : une école nationale de médecine et de pharmacie, une école de droit, un collège scientifique universitaire et une école de lettres.
Mais ces établissements ne dispensent pas la totalité des cycles d'études, ce qui oblige les Amiénois qui souhaitent suivre un cursus complet à s'expatrier. Depuis qu'une première académie d'Amiens a disparu en 1848,  les établissements amiénois relèvent en effet de l'Académie de Lille.

1964 à 1968 : la quête de l'autonomie

Une seule solution pour devenir autonome : obtenir une Académie à Amiens. C'est chose faite à compter du 1er octobre 1964.

Robert Mallet, qui aimait à se considérer "plus Picard que Français", est nommé à la tête de l'institution.
Rentrée 1964 : naissance d'une nouvel établissement d'enseignement supérieur scientifique à Saint-Quentin
1966 : constitution de la faculté de médecine
Juillet 1968 : création des facultés des lettres et sciences humaines et de sciences
Octobre 1968 : création de la faculté de droit et de sciences économiques
27 mars 1969 : naissance officielle de l'université d'Amiens.

L'université de Picardie

Selon les propres mots du Recteur Mallet : "l'université sera de Picardie". Au fil de sa constitution qui se prolonge plus de deux ans, l'université confirme l'identité qu'elle s'était forgée en se battant pour conserver la dénomination "de Picardie".
Cette appellation est en effet contestée au motif que d'autres établissements d'enseignement supérieur pourront s'implanter dans le ressort économique.
Le décret de 1970 approuve les statuts de l'université de Picardie.

1970 : vers la pluridisciplinarité

Octobre 1970 : Achèvement de l'I.U.T. génie civil, génie mécanique
1970 : Création de la faculté de sciences exactes et naturelles à Saint-Quentin
16 mars 1971 : Dominique Taddeï est élu premier président de l'université. Autonome et dotée de toutes ses instances, elle est maintenant prête à fonctionner

1991 : hommage à Jules Verne

L'université devient l'université de Picardie Jules Verne rendant ainsi hommage au célèbre écrivain qui vécut de longues années à Amiens.
1992 : Départements d'I.U.T. à Beauvais et Soissons
1993 : Département d'I.UT. à Laon - Pôle scientifique
1997 : Pôle cathédrale
2003 : Pôle arts

De 2000 à aujourd'hui

2000 : Nouveau plan quadriennal, création de neuf nouveaux DESS, création de deux nouveaux IUP, ouverture de trois licences professionnelles
2001 : 8ème Président : Gilles Demailly succède à  Bernard Risbourg
Fin 2004 : Signature du contrat quadriennal 2004-2007. L'UPJV est présente dans six villes de l'académie d'Amiens et est entrée dans le LMD depuis la rentrée 2004
Juin 2006 : 9ème Président : Georges Fauré succède à Gilles Demailly
Janvier 2008 : L'IUFM de l'académie d'Amiens devient "école interne" de l'UPJV
Juin 2008 : Un nouveau contrat quadriennal a été signé pour la période 2008-2011
Mars 2009 : Université de Picardie Jules Verne fête ses 40ans. Elle compte à présent 11 UFR et 7 instituts. Pluridisciplinaire, elle propose à ses 23000 étudiants une offre de formation dans quatre grands domaines qui couvrent tous les champs du savoir avec notamment 29 licences professionnelles.
Janvier 2011 : L'UPJV devient autonome
Mai 2011 : Le Président Georges Fauré est réélu pour un mandat d'un an jusqu'en mai 2012
Mai 2012 : 10ème Président : Michel Brazier succède à Georges Fauré
Haut de page spacer Imprimer spacer

Les logos de 1968 à nos jours


1968


1970


1990


2000